Tag  |  psaume

SE FAIRE ATTEINDRE

Un pasteur a raconté cette histoire à son propre sujet dans le journal de sa localité. Il discutait avec un homme âgé qui venait de lui être présenté. « Alors, vous travailliez avant pour une entreprise de services ? » lui a demandé le pasteur, en nommant l’entreprise en question. « C’est ça », lui a répondu l’homme. Le pasteur lui a indiqué que, lorsqu’il était enfant, les câbles de cette entreprise traversaient la propriété de ses parents. « Où viviez-vous ? » s’est informé l’homme. En entendant la réponse du pasteur, l’homme a déclaré : « Je me rappelle cette propriété. J’avais beaucoup de mal à garder les panneaux d’avertissement sur pied. Les jeunes les faisaient toujours tomber en lançant des choses contre eux. » Lorsque l’embarras a fait rougir le pasteur, l’homme lui a dit : « Vous étiez de leur nombre, n’est-ce pas ? » Et c’était le cas.

Des prières puissantes

Au printemps de 2013, les dirigeants d’Églises nord‑coréennes ont sollicité les prières des croyants du monde entier pour leur pays et pour les chrétiens qui y vivent. Ils ont fait cette demande d’intercession en raison des menaces de guerre du gouvernement nord‑coréen, lequel avait mené des exercices militaires qui laissaient présager une guerre. Un des dirigeants d’Église avait déclaré : « Je tiens à remercier nos nombreux frères et soeurs du monde entier pour leur amour et leur soutien continus. Nous savons que notre parcours ne sera pas facile… S’il vous plaît, priez pour nous. »

LA PAROLE PARMI NOUS

La Parole de Dieu se présente à nous sous de nombreuses formes. Les sermons centrés sur la Bible, la lecture de celle-ci, les chansons chrétiennes, les études de groupe et le matériel de croissance spirituelle nous rappellent les vérités scripturaires au sujet de Dieu. Il ne faut toutefois pas négliger la lecture et l’étude personnelles de la Bible.

UNE FÊTE D’ANNIVERSAIRE

Il était un temps où j’aimais les fêtes d’anniversaire. Je me rappelle encore m’être tenu avec anticipation sous le porche avant de la maison à attendre que mes amis arrivent à la fête de mon cinquième anniversaire. Il n’y avait pas que les ballons, les cadeaux et le gâteau qui me rendaient joyeux. J’étais heureux de ne plus avoir que 4 ans ! Je grandissais.

DÉGUISÉ

Dans les semaines qui ont suivi l’infarctus auquel mon mari a survécu, nous avons souvent remercié Dieu de lui avoir épargné la vie. On m’a souvent demandé au cours des mois suivants comment je me sentais. Ce à quoi je répondais souvent simplement : « Bénie. Je me sens bénie. »

HABITUDES D’UN ESPRIT SAIN

On en dit beaucoup de nos jours au sujet de la possibilité d’améliorer sa santé en prenant l’habitude de se montrer optimiste, que ce soit devant un diagnostic médical pénible ou une montagne de vêtements à lessiver. La doctoresse Barbara Fredrickson, professeur de psychologie à l’Université de la Caroline du Nord, dit que nous devrions tenter de faire des activités qui favorisent la joie, la gratitude, l’amour et autres sentiments positifs. Nous ne sommes toutefois pas sans savoir qu’il ne suffit pas de désirer être animé de bons sentiments. Il faut encore avoir la certitude de pouvoir dépendre d’une source de joie, de paix et d’amour fiable.

LA SOURCE DE NOTRE SECOURS

À 20 ans, une alpiniste d’expérience du nom de Lygon Stevens avait déjà escaladé le mont McKinley, le mont Rainier, quatre des sommets des Andes en Équateur et trente-neuf des montagnes les plus élevées du Colorado. « Je fais de l’alpinisme parce que j’aime énormément les montagnes, a-t-elle dit, et que j’y rencontre Dieu. » En janvier 2008, Lygon est morte dans une avalanche durant son ascension du Little Bear Peak, dans le sud du Colorado, en compagnie de son frère Nicklis, qui lui a survécu.

Fondement

La pièce était dans un état lamentable. Les bureaux semblaient avoir été déplacés sans soin, le sol était couvert de maïs soufflé et les tableaux affichaient un conglomérat d’oeuvres d’art abstrait. Ma salle de classe avait servi de salle de repos et de divertissement pour des acteurs d’âge primaire qui s’y rendaient entre les quelques scènes qu’ils jouaient dans une comédie musicale du lycée. Le rideau final était maintenant baissé, et je parcourais les dommages du regard avant de me mettre au travail en balayant et en nettoyant. Lorsque j’ai rabattu le grand tapis à l’avant de la salle, les mots écrits sur le dessous ont attiré mon attention.

LA MAIN DE DIEU

Lorsque la NASA a commencé à utiliser un nouveau genre de télescope spatial afin de capter divers spectres de lumière, des chercheurs se sont étonnés de ce qu’ils ont vu en regardant une des photos. On pouvait y voir ce qui ressemblait à des doigts, à un pouce et à une paume ouverte baignée de couleurs spectaculaires de bleu, de pourpre, de vert et d’or. Certains l’ont appelée « La main de Dieu ».

REPOS PAISIBLE

Il y a quelques années, mon fils Brian et moi avons convenu de transporter de l’équipement jusque dans un ranch isolé de l’arrièrepays de l’Idaho pour un ami. Il n’existe aucune route menant à cette région, du moins aucune que ma camionnette pouvait parcourir. Ralph, le jeune gérant du ranch en question, s’est donc organisé pour nous rencontrer au bout de la route avec un petit chariot attelé à une paire de mules.