Tag  |  dieu

SIMPLEMENT FAIRE CONFIANCE

Lorsque nos enfants étaient jeunes, les amener chez le médecin était une expérience intéressante. La salle d’attente était remplie de jouets avec lesquels ils pouvaient s’amuser et de revues pour enfants que je pouvais leur lire. Jusquelà, il n’y avait pas de problème. Par contre, dès que je les prenais dans mes bras pour les faire entrer dans le cabinet, tout changeait. Soudain, leur plaisir se transformait en peur lorsque l’infirmière s’approchait d’eux avec en main la seringue nécessaire à leur vaccination. Plus elle approchait, plus ils resserraient leur étreinte autour de mon cou pour que je les réconforte, espérant probablement recevoir du secours, sans savoir que l’on agissait au mieux de leurs intérêts.

Je le suis

Mes amis, il est temps pour moi de vous révéler qui je suis réellement. Moi, Sheridan Voysey, je le suis. Je suis le Christ, le Messie, le Fils du Dieu vivant.

Le nom de Dieu

Une collègue a découvert qu’un site Internet utilisait son nom pour attirer des gens à un séminaire biblique. Mais on ne l’avait pas réellement invitée à être conférencière. Elle s’est aussitôt mise à enquêter sur l’affaire. Serait‑ce un vol d’identité ?

Le Rocher

La foi chrétienne est une foi chantante. Sachant que j’aime chanter des hymnes, un ami m’a donné le livre de méditations 101 Hymn Stories : The Inspiring True Stories Behind 101 Favorite Hymns (Les histoires de 101 hymnes : les vraies histoires qui ont inspiré 101 de nos hymnes favoris) pour que je puisse apprendre l’histoire derrière de magnifiques chansons comme « Grâce infinie », « C’est un rempart que notre Dieu », « Dieu ta fidélité », « Quel repos céleste ». Connaître l’histoire derrière ces hymnes riches en vérités bibliques m’a fait apprécier davantage leur message.

La grâce seule

Imaginez‑vous partir en mission sans vos bagages. Pas de vêtements de rechange ! Oh ! et pas d’argent ou de carte de crédit non plus. Ne pensez même pas à acheter le strict nécessaire dont vous aurez besoin durant votre déplacement.

Dieu est impuissant ?

Le fils de Rabbi Harold Kushner est mort du syndrome de vieillissement prématuré, une maladie dégénérative. Plus tard, Rabbi a écrit le best‑seller When Bad Things Happen to Good People (Quand le malheur s’abat sur les justes). En tentant de maintenir sa croyance en Dieu, il a dit que soit Dieu n’est pas totalement bon, puisqu’il permet les maladies, soit il n’est pas assez puissant pour l’empêcher d’apparaître. Il a choisi la deuxième option. Selon Kushner, Dieu a créé le monde, mais il ne le contrôle pas pleinement. En d’autres mots, Dieu nous souhaite du bien et sympathise avec nous dans notre douleur, mais il est impuissant devant elle.

Un berger dans l’ombre

Un jour, une paroissienne grincheuse s’est présentée au bureau d’un prédicateur bien connu. Troublée et effrayée, elle a dit : « Deux hommes me suivent partout où je vais. » Le prédicateur qui connaissait l’imagi-nation débordante de la femme a répondu gentiment : « Oh ! je sais exactement qui sont ces hommes. » « Qui ? » a‑t‑elle demandé. « Ils sont le bonheur et la grâce », a‑t‑il répondu.

UNE PERSPECTIVE MODIFIÉE

Matinale, ma femme aime savourer des instants de tranquillité avant que la maisonnée se réveille, et profite du silence pour lire la Bible et prier. Dernièrement, elle s’est installée dans son fauteuil préféré et a découvert le canapé que « quelqu’un » y ayant regardé un match de football avait laissé plutôt en désordre la veille au soir. Ce désordre l’a distraite au début, et la contrariété qu’elle éprouvait à mon égard a altéré la douceur de ces instants.

LE MONDE INVISIBLE

Saviez-vous que le nombre de microbes qui se trouvent sur une seule de vos mains dépasse celui de la population mondiale ? Ou encore qu’un espace de la taille du chat d’une aiguille pourrait contenir des millions de microbes ? Ces organismes vivants monocellulaires sont trop petits pour que nous les voyions sans microscope ; ils vivent pourtant dans l’air, le sol, l’eau et même dans notre corps. Nous interagissons constamment avec eux, bien que leur monde transcende complètement nos sens.

Hors saison

Je me rappelle un certain printemps aux États‑Unis où les températures anormalement douces avaient battu des records et suscité la bonne humeur. Mais ces températures de 30 degrés viennent avec un prix. Peu de temps après, une vague de froid avait gelé toutes les fleurs. Les bourgeons en fleur s’étaient flétris. Les fermes fruitières avaient été dévastées. Le prix des aliments avait augmenté de façon substantielle.