Mot-clef  |  dieu

Quand les dieux meurent

France nouvelle, le journal du Parti communiste français, a fait cette déclaration après la mort de Staline : « Le coeur de Staline […] a cessé de battre, mais le stalinisme vit. Il est immortel […] À Staline, à tout jamais nous resterons fidèles. Les communistes s’efforceront de mériter, par leur dévouement inlassable à la cause sacrée de la classe ouvrière, […] le titre d’honneur de stalinien. Gloire éternelle au grand Staline. »

HORS DES TÉNÈBRES

J’ignore dans quelle situation désespérée s’est retrouvé Asaph, l’auteur du Psaume 77, mais j’ai déjà entendu, et émis, des plaintes comparables. Depuis que j’ai perdu ma fille il y a plusieurs années, beaucoup d’autres personnes ayant dû faire le deuil d’un être cher m’ont exprimé leurs sentiments déchirants en disant avoir fait ce qui suit.

Loin de chez soi

Le jour où j’ai obtenu mon diplôme de l’université, ma soeur était en voyage avec sa classe de lycée dans le même État où je me trouvais. Elle voulait célébrer avec moi et, par bonheur, un chaperon était prêt à la conduire à mon école qui se trouvait à 6 heures et demie au nord. Mais lorsqu’ils ont quitté l’hôtel, ils se sont dirigés vers le sud. Évidemment, aucun des deux n’avait un bon sens de l’orientation. Ce n’est que quelques heures plus tard (après être entrée dans une zone pittoresque très au sud de l’État) qu’ils se sont rendu compte que quelque chose clochait.

La face resplendissante de Dieu

L’Empire inca avait l’habitude de se livrer à des pratiques répugnantes, dont le sacrifice d’enfants. Chaque année, certaines familles cédaient leur enfant. On le célébrait et on lui donnait de l’alcool de maïs pour calmer sa peur. Puis, on le transportait au sommet d’une montagne et on l’assommait pour qu’il soit inconscient et qu’il ne ressente pas la douleur. On abandonnait là l’enfant qui finissait par mourir de froid. Il serait faux de croire que ces familles n’accordaient aucune valeur aux enfants. Bien au contraire, c’était une grave décision à prendre pour les parents. Ils croyaient simplement que c’était une exigence de leurs dieux.

UN SERPENT DANS UNE BOÎTE

Dans un centre d’interprétation de la nature, j’ai regardé la fillette aux joues roses de mon amie taper le côté d’une grande cage de verre. À l’intérieur se trouvait une couleuvre à nez mince du nom de Billy qui rampait lentement en fixant la fillette du regard. Billy, qui avait le corps aussi épais que mon avantbras, portait des marques marron et jaunes. Même si je savais que Billy ne pouvait s’échapper de sa cage, de voir une créature aussi menaçante à proximité d’un petit enfant me donnait la chair de poule.

LES MERVEILLES DU CŒUR

Notre cœur bat à un rythme d’environ 100 000 battements par jour, injectant ainsi du sang dans chacune des cellules de notre corps. Cela totalise environ 35 millions de battements par année et 2,5 milliards de battements au cours d’une vie moyenne. La médecine nous indique que toute contraction est semblable à l’effort qu’il faudrait déployer pour tenir une balle de tennis dans la paume de sa main et la serrer bien fort.

CONTRER UNE ACCOUTUMANCE

Éric combattait une accoutumance, et il le savait. Ses amis et sa famille l’incitaient à y mettre fin. Il reconnaissait que ce serait préférable pour sa santé et ses relations, mais il s’en sentait incapable. Lorsque d’autres personnes lui racontaient comment elles étaient parvenues à se défaire de leurs mauvaises habitudes, il leur répondait : « J’en suis heureux pour vous, mais je semble en être incapable ! J’aurais aimé ne jamais avoir été tenté pour commencer. Je veux que Dieu m’enlève ce désir dès maintenant. »

ADIEUX !

Lorsque Max Lucado a participé à un triathlon demiIronman, il a fait l’expérience du pouvoir néfaste des plaintes. Voici ce qu’il en a dit : « Après la nage de 2 km et la randonnée à vélo de 90 km, il ne me restait plus beaucoup d’énergie pour la course de 21 km. Pas plus qu’il n’en restait au participant qui courait à mes côtés. Il m’a dit : "C’est l’horreur. Cette course est la décision la plus stupide que j’aie jamais prise." À cela, j’ai répondu : "Adieu!" » Max savait que, s’il l’écoutait trop longtemps, il se mettrait à lui donner raison. Si bien qu’il lui a fait ses adieux et a continué de courir.

UN ADVERSAIRE VAINCU

Le lion rugissant est le légendaire « roi de la jungle », mais les seuls lions que nous voyons pour la plupart sont les félins léthargiques qui habitent les jardins zoologiques. Leurs journées sont remplies d’un repos perpétuel, et leur repas du soir leur est servi sans qu’ils aient à lever la patte.

GUIDE ÉTONNANT

Lorsque des acteurs et des actrices font un film, c’est le réalisateur qui en voit « l’image d’ensemble » et en a la direction générale. L’actrice Marion Cotillard reconnaît ne pas avoir tout compris de ce que le réalisateur faisait lors du tournage d’un de ses récents films : « J’ai trouvé vraiment intéressant de me permettre d’être perdue, car je savais avoir ce guide formidable. […] On s’abandonne pour le bien d’une histoire et d’un réalisateur qui fera tout fonctionner. »