Tag  |  1-corinthiens

DÉCOUVREZ-EN LE PRIX

Nous avons récemment donné une nouvelle paire de bottes à notre fils de 2 ans. Il en était si heureux qu’il ne l’a ôtée qu’à l’heure du coucher. Dès le lendemain, l’ayant toutefois déjà complètement oubliée, il a mis ses vieilles baskets. Mon mari a alors déclaré : « J’aimerais qu’il connaisse le prix des choses. »

DEMANDEZ-LE À L’AUTEUR

Au fil des ans, j’ai fait partie de divers clubs littéraires. En général, plusieurs de mes amis et moi lisons un livre, puis nous nous réunissons pour discuter des idées que son auteur y a avancées. Chaque fois, quelqu’un soulève inévitablement une question à laquelle aucun de nous ne peut répondre. C’est alors qu’une personne déclare : « Si seulement on pouvait le demander à l’auteur. » Or, à New York, il existe une nouvelle tendance : rendre la chose possible. Certains auteurs s’offrent pour rencontrer des clubs littéraires, moyennant une jolie somme.

Un amour comme ça

À un moment donné, lorsqu’il apprenait à lire, mon fils a réalisé qu’il était capable de déchiffrer les plaques de rue, en particulier les panneaux de limitation de vitesse. Ravi de sa nouvelle compétence, il me criait du siège arrière : « Maman, la limite de vitesse est de 30, c’est 30 ! » Les premières fois que cela est arrivé, c’était mignon. Les quelques fois suivantes, c’était tolérable. Mais chaque annonce subséquente devenait de plus en plus pénible à entendre, même si je savais qu’il n’essayait que de se rendre utile.

PROVERBES CHINOIS

Les proverbes chinois sont courants et souvent étayés d’histoires. Le proverbe « tirer sur une récolte pour l’aider à pousser » évoque un homme impatient appartenant à la dynastie Song. Il lui tardait de voir ses plants de riz pousser rapidement. Une solution lui est alors venue à l’esprit. Il tirerait sur eux pour les faire sortir de plusieurs centimètres. Au terme d’une journée de labeur, l’homme a survolé sa rizière du regard. Il était heureux de constater que ses plants semblaient avoir « grandi ». Sa joie n’a toutefois pas duré, car dès le lendemain, ils avaient commencé à faner parce que leurs racines n’étaient plus profondes.

CONTRER UNE ACCOUTUMANCE

Éric combattait une accoutumance, et il le savait. Ses amis et sa famille l’incitaient à y mettre fin. Il reconnaissait que ce serait préférable pour sa santé et ses relations, mais il s’en sentait incapable. Lorsque d’autres personnes lui racontaient comment elles étaient parvenues à se défaire de leurs mauvaises habitudes, il leur répondait : « J’en suis heureux pour vous, mais je semble en être incapable ! J’aurais aimé ne jamais avoir été tenté pour commencer. Je veux que Dieu m’enlève ce désir dès maintenant. »

L'inconscience

Dante Autullo n’avait aucune idée qu’il avait un clou de neuf centimètres enfoncé dans son cerveau. Il n’en était pas du tout conscient. Après s’être accidentellement tiré un clou dans la tête en janvier 2012, Autullo croyait n’avoir subi qu’une petite coupure… il est donc retourné au boulot ! Plus tard, il s’est mis à avoir des nausées et les médecins ont par la suite trouvé un clou logé dans son cerveau. Dante n’a étonnamment pas subi de dommages à la suite de la chirurgie, mais il a hérité d’une plaque de titane dans le crâne.

LE POUVOIR DU RITUEL

Lorsque j’étais petite, une des règles de la maison consistait à ne jamais aller se coucher en colère (Ép 4.26). Nous devions toujours résoudre d’abord nos querelles et nos désaccords. Or, cette règle s’accompagnait d’un rituel du coucher. Maman et papa nous disaient, à mon frère et à moi : « Bonne nuit ! Je vous aime. » Ce à quoi nous répondions : « Bonne nuit ! Je vous aime aussi. »

La vraie vie

Lors d’un récent week-end de retraite, quelques amis et moi avons lu les Évangiles à haute voix. Le chalet que nous avions loué, situé dans un décor enchanteur, appartenait à une communauté religieuse. Nous avons assisté à quelques-uns de leurs services et avons enduré leur adoration terne et sans joie. Plus tard, lorsque nous nous sommes entretenus avec les dirigeants des services, nous avons découvert que les valeurs qu’ils prônaient ne correspondaient pas du tout au christianisme biblique. À ce moment-là, nous avons réalisé qu’il n’y avait pas que leur louange qui manquait de vraie vie.

Grandir un peu

Un couple dans la cinquantaine avancée a décidé de divorcer, mais ils ont tous deux refusé de déménager. Pour dénouer l’impasse, le juge a ordonné que leur habitation soit divisée en deux. Pour ce faire, un mur a été construit dans le salon au rez-dechaussée et une porte a été condamnée à l’étage. Le mari a fait construire un escalier hélicoïdal lui permettant de passer plus facilement de son salon à sa salle à manger. Il a également fait de la vie de son ex-femme un véritable cauchemar en criant et en frappant sur les murs. Ils ont tous deux juré de rester dans la maison jusqu’à ce que l’autre parte.

NOTRE FONDEMENT

La ville bavaroise de Nördlingen est unique. Elle se trouve au cœur du cratère de Ries, une grande dépression circulaire causée par l’impact d’un énorme météorite ayant percuté la Terre il y a longtemps. L’immense pression de l’impact a eu pour effet de créer un rocher inhabituellement cristallisé et des millions de diamants de taille microscopique. Au XIIIe siècle, on s’est servi de ces pierres mouchetées pour bâtir l’église Saint-Georges. Les visiteurs peuvent voir les splendides dépôts de cristaux dans ses fondations et ses murs. Certains pourraient dire que cette église a des fondations célestes.