Category  |  Notre Pain Quotidien

SE FAIRE ATTEINDRE

Un pasteur a raconté cette histoire à son propre sujet dans le journal de sa localité. Il discutait avec un homme âgé qui venait de lui être présenté. « Alors, vous travailliez avant pour une entreprise de services ? » lui a demandé le pasteur, en nommant l’entreprise en question. « C’est ça », lui a répondu l’homme. Le pasteur lui a indiqué que, lorsqu’il était enfant, les câbles de cette entreprise traversaient la propriété de ses parents. « Où viviez-vous ? » s’est informé l’homme. En entendant la réponse du pasteur, l’homme a déclaré : « Je me rappelle cette propriété. J’avais beaucoup de mal à garder les panneaux d’avertissement sur pied. Les jeunes les faisaient toujours tomber en lançant des choses contre eux. » Lorsque l’embarras a fait rougir le pasteur, l’homme lui a dit : « Vous étiez de leur nombre, n’est-ce pas ? » Et c’était le cas.

UNE VIE DE CONSTANCE

En étudiant le livre de Daniel, j’ai été frappé de constater avec quelle facilité il aurait pu éviter de se faire jeter dans la fosse aux lions. Les rivaux jaloux de Daniel au sein du gouvernement de Babylone lui ont tendu un piège en fonction de l’habitude qu’il avait de prier Dieu chaque jour (Da 6.1-9). N’ignorant rien de leur complot, Daniel aurait très bien pu décider de prier en privé pendant un mois jusqu’à ce que les choses rentrent dans l’ordre ; mais ce n’était pas son genre.

UNE PERSPECTIVE MODIFIÉE

Matinale, ma femme aime savourer des instants de tranquillité avant que la maisonnée se réveille, et profite du silence pour lire la Bible et prier. Dernièrement, elle s’est installée dans son fauteuil préféré et a découvert le canapé que « quelqu’un » y ayant regardé un match de football avait laissé plutôt en désordre la veille au soir. Ce désordre l’a distraite au début, et la contrariété qu’elle éprouvait à mon égard a altéré la douceur de ces instants.

SON CHOIX

Lorsque nos enfants étaient petits, je priais souvent avec eux après que nous les avions bordés. Avant de prier, par contre, je m’assoyais parfois au bord de leur lit pour parler avec eux. Je me rappelle d’ailleurs avoir dit à Libby, notre fille : « Si je pouvais mettre en rang toutes les petites filles de 4 ans du monde, je passerais devant elles à ta recherche. Après les avoir toutes vues, je te choisirais pour fille. » Cela dessinait toujours un grand sourire sur les lèvres de Libby, car elle se savait spéciale.

ATTENDRE LES SECOURS

Le film L’homme d’acier , sorti en 2013, constitue une version imaginative de l’histoire de Superman. Riche en effets spéciaux à couper le souffle et de rebondissements incessants, il a attiré les foules dans les salles de cinéma du monde entier. Certains ont dit que son pouvoir d’attraction tenait surtout à la technologie étonnante dont il a fait l’objet. D’autres étaient d’avis qu’il était attribuable à l’attrait impérissable de la « mythologie de Superman ».

LE MONDE INVISIBLE

Saviez-vous que le nombre de microbes qui se trouvent sur une seule de vos mains dépasse celui de la population mondiale ? Ou encore qu’un espace de la taille du chat d’une aiguille pourrait contenir des millions de microbes ? Ces organismes vivants monocellulaires sont trop petits pour que nous les voyions sans microscope ; ils vivent pourtant dans l’air, le sol, l’eau et même dans notre corps. Nous interagissons constamment avec eux, bien que leur monde transcende complètement nos sens.

DEMANDEZ-LE À L’AUTEUR

Au fil des ans, j’ai fait partie de divers clubs littéraires. En général, plusieurs de mes amis et moi lisons un livre, puis nous nous réunissons pour discuter des idées que son auteur y a avancées. Chaque fois, quelqu’un soulève inévitablement une question à laquelle aucun de nous ne peut répondre. C’est alors qu’une personne déclare : « Si seulement on pouvait le demander à l’auteur. » Or, à New York, il existe une nouvelle tendance : rendre la chose possible. Certains auteurs s’offrent pour rencontrer des clubs littéraires, moyennant une jolie somme.

S’APPROCHER DE DIEU

Par le passé, le fait de me sentir toujours plus pécheur à mesure que je me rapprochais de Dieu me dérangeait. Puis un phénomène que j’ai observé dans ma chambre m’a éclairé à ce sujet. Par un petit écart entre les rideaux de ma chambre s’infiltrait un rayon de lumière. En le regardant, j’y ai vu des particules de poussière en déplacement. Sans ce rayon de lumière, la chambre semblait propre, mais la lumière m’a révélé la présence de ces particules de poussière.

ALOURDI

La date du 10 août 1628 a marqué un jour sombre de l’histoire de la marine. Ce jour-là, le contre-torpilleur royal Vasa a pris la mer. Faisant la fierté de la marine suédoise, ce bâtiment richement décoré et muni de soixante-quatre canons, que l’on avait mis deux ans à construire, a coulé à peine à un mille de la terre. Que s’est-il passé ? Son tonnage était trop lourd pour lui permettre de rester à flot. Son poids excédentaire a emporté le Vasa au fond de l’océan.

LA VOLONTÉ DE QUI ?

« Que tout se passe comme vous le voulez » est un voeu souvent exprimé lors du Nouvel An chinois. Aussi formidable qu’il puisse sembler, il vaut mieux que ce soit la volonté de Dieu qui s’accomplisse plutôt que la mienne.