Tag  |  psaume

Le rire

Dans la campagne ougandaise, un groupe de villageois s’était rassemblé autour d’un énorme appareil de forage pour regarder un puits être creusé pour eux. Douze heures plus tard, lorsque la foreuse a atteint l’eau, les hommes, les femmes et les enfants se sont mis à danser, à rire et à exprimer leur reconnaissance à Dieu pour l’accès qu’ils ont à une source d’eau pure pour la première fois de leur vie.

Préparez l’enfant

On trouve une expression sur de nombreux sites Web réservés au rôle parental : « Préparez l’enfant à la route, et non la route à l’enfant. » Au lieu de chercher à éliminer tous les obstacles et à paver la voie à tous les enfants de notre entourage, nous devrions leur apprendre à composer avec les difficultés auxquelles ils se buteront chemin faisant.

Possible

Beaucoup de gens ont été surpris lorsque ma soeur a quitté son emploi bien rémunéré au gouvernement après y avoir travaillé pendant 14 ans. Je crois que Dieu l’a dirigée vers cet emploi (une longue histoire), qu’il a utilisé ce travail pour la former et l’équiper (une autre longue histoire) et qu’il l’a appelé à le quitter (encore une très longue histoire). En fait, elle a quitté son travail sans en avoir trouvé un autre. Elle n’a pas eu le temps de réfléchir, car elle avait plusieurs projets à terminer et à remettre. Par la grâce de Dieu, elle ne s’est toutefois pas inquiétée. Ma soeur était convaincue que Dieu, son Berger, allait pourvoir à ses besoins (PS 23.1).

Psaumes de camping

Lorsque mon mari et moi allons marcher dans la nature, nous emportons nos appareils photo pour photographier de près les plantes à nos pieds, qui sont comme des microcosmes du monde. Quel trésor de variété et de beauté s’offre à notre vue, même dans la mousse qui fait son apparition du jour au lendemain et qui vient parsemer le sol de touches d’orange, de rouge et de jaune vifs !

Le fardeau de l’attente

Au cours des dernières années, deux de mes proches ont reçu un diagnostic pouvant être fatal. Ce que je trouve personnellement le plus difficile dans le fait de les soutenir durant leurs traitements a été l’incertitude constante. Je suis toujours dans l’attente désespérée d’un mot définitif de la part d’un médecin, mais les choses sont rarement aussi simples. Au lieu de nous apporter des éclaircissements, on nous demande souvent de patienter.

La règle des cinq minutes

J’ai lu quelque chose au sujet de la règle de cinq minutes qu’une mère imposait à ses enfants. Chaque jour, ils devaient être prêts à partir pour l’école et se réunir cinq minutes avant de quitter la maison.

Aimés de toute éternité

Il nous est presque impossible de passer toute une journée sans nous faire snober, négliger ou dénigrer d’une manière ou d’une autre. Nous sommes d’ailleurs parfois ceux qui agissent de la sorte.

Les petites choses

Mon amie Gloria m’a téléphoné avec la voix très enjouée. Elle n’avait plus été en mesure de sortir de la maison, sauf pour aller à ses rendez‑vous chez le médecin. Je comprenais donc qu’elle soit aussi heureuse de m’annoncer : « Mon fils vient de brancher de nouveaux haut‑parleurs à mon ordinateur, si bien que je peux maintenant aller à mon église ! » C’est qu’elle pouvait ainsi entendre la diffusion en direct du culte d’adoration de son assemblée. Elle ne cessait de s’extasier devant la bonté de Dieu et du fait que « [son] fils n’aurait pas pu lui offrir de meilleur cadeau ! »

Changer de mélodie

Mon ami a reçu une contravention pour excès de vitesse dans une zone de construction et a décidé de la contester en cour. Selon lui, il roulait en dessous de la limite permise lorsqu’un autre véhicule est passé rapidement à côté de lui. Le pistolet radar du policier avait enregistré la vitesse de l’autre voiture. Toutefois, le juge n’a pas accepté l’explication.

Admirez la vue

Les couchers de soleil. Les gens ont tendance à s’interrompre pour les regarder… les photographier… et en admirer la beauté.

Sujets connexes

> Général

Intouchable

La lèpre était l’une des maladies les plus redoutées à l’époque de Jésus. La personne qui en souffrait était condamnée à vivre seule et isolée. Les lois cérémonielles juives interdisaient tout contact physique avec un lépreux. Celui-ci devait vivre hors du camp, à l’écart de sa famille et de ses voisins (LÉ 14.2,3). S’il venait à s’aventurer dans le grand public, il devait crier : « Impur ! Impur ! » afin que les gens sachent qu’ils devaient s’en tenir loin (13.45,46).

Familles et pendules

Mon ami d’âge mûr avait du mal à apprécier son Église locale. Il avait été élevé dans une famille qui accordait de l’importance à leur relation personnelle avec Dieu, mais qui se souciait peu de la religion organisée. Lorsque ses parents étaient plus jeunes, leur Église avait cessé de prêcher l’Évangile. Ils avaient donc commencé à se méfier de toutes…