Tag  |  hospitalite

S’accueillir entre étrangers

Lorsque mon mari et moi avons déménagé à Seattle pour nous rapprocher de sa sœur, nous ignorions où nous allions vivre et travailler.

Un accueil chaleureux

« Qui donnera l’accolade à tout le monde ? » Voilà une des questions que notre ami Steve s’est posées après avoir reçu le diagnostic de son cancer...

La bonté et l’hospitalité

Dernièrement, trois des coéquipiers de football de mon fils ont passé le week-end avec nous. Le samedi, les garçons ont décidé de se rendre en canoë chez mes amis. Même s’ils n’attendaient pas de visiteurs, les Anderson ont fait preuve d’hospitalité envers les garçons lorsqu’ils les ont vus arriver à leur quai.

Le don de l’accueil

Nous gardons un merveilleux souvenir de notre repas d’accueil de familles originaires de cinq nations différentes. Étonnamment, au lieu de discuter en groupes de deux, nous avons tous participé à une même discussion au sujet de la vie à Londres d’après l’opinion qu’en avaient ces immigrants. En fin de soirée, mon mari et moi nous sommes passé la réflexion que nous avions reçu plus que nous avions donné, y compris les sentiments réconfortants que nous a valus la création de nouvelles amitiés et la découverte de nouvelles cultures.

L’hospitalité

En 2011, des biologistes de la vie aquatique venus des quatre coins du globe ont concentré leur attention sur un groupe de cachalots dans l’océan Atlantique Nord ; ces derniers avaient adopté un dauphin à gros nez immature. Jens Krause, un écologiste allemand qui étudie le comportement animal, a dit à une source de nouvelles que l’on n’avait jamais observé les cachalots se mêler ainsi à d’autres espèces. Le jeune dauphin souffrait apparemment d’une malformation de la colonne vertébrale et ne pouvait pas nager assez rapidement pour suivre les autres dauphins. Au grand étonnement de tous, les cachalots ont accueilli le dauphin handicapé parmi leur groupe.

Des gestes simples

La réconciliation. Dieu souhaite que les relations soient restaurées entre les cultures, les races et les classes sociales diverses. Il est essentiel d’y travailler, mais parfois la tâche semble si énorme que nous ignorons par où commencer.

Utilisez ma chambre

Quand j’ai accepté d’aider à démarrer un club de lecture à mon Église, j’étais enthousiaste à l’idée de choisir les titres et de discuter des ouvrages littéraires. Je suis cependant devenue hésitante lorsque j’ai dû déterminer l’endroit où se tiendraient les réunions. (C’est souvent le fouillis sur mes comptoirs, et mes appareils de cuisine ne sont pas toujours reluisants de propreté.) Heureusement, un dimanche matin une femme de mon Église s’est offerte pour accueillir le groupe chez elle. J’y ai vu un véritable sens de l’hospitalité, et j’ai accepté son offre avec gratitude.

Hospitalité

Les disciples sont allés pêcher, car ils avaient faim, et n’avaient rien d’autre à faire (Jn 21.3). Leur vie s’était dégradée pour la troisième fois en quelques semaines. La mort de Jésus les avait plongés dans le désespoir, la crainte et la culpabilité. Désespérés, parce que leurs espoirs s’étaient envolés, craintifs, car ils seraient sûrement tués à leur tour, et coupables, parce qu’ils (particulièrement Pierre) avaient abandonné Jésus au moment le plus crucial, ils se sont réunis secrètement, s’enfermant dans une maison. Leur entretien a été interrompu par des femmes annonçant que Jésus était vivant. Peu de temps après, Jésus leur est apparu.

Les restes

Selon une étude publiée en août 2012, les Américains jettent à la poubelle 40% de leur nourriture, une quantité évaluée à 165 milliards de dollars par année. L’Américain moyen jette 240 livres (110 kg) de produits comestibles par personne chaque année. Une réduction de seulement 15% de cette quantité serait suffisante pour nourrir 25 millions de personnes chaque année.

Une place pour l'indigne

Downsize Fitness est un centre de conditionnement physique destiné seulement à ceux qui veulent perdre plus de 20 kg. Un de leur membre, Tara Lawton, a quitté son ancien centre de conditionnement physique, car elle y était continuellement dévisagée. Elle a découvert Downsize Fitness et elle a beaucoup aimé. C’est un centre attirant pour une personne comme elle, car il accueille les personnes qui souffrent d’embonpoint et les encourage à perdre du poids et à se mettre en forme. Tout comme ce centre tend la main à ceux qui ne sont pas en forme physiquement, Jésus a tendu la main il y a deux mille ans à ceux qui n’étaient pas en forme spirituellement et les a envoyés répandre la bonne nouvelle du royaume de Dieu.