Tag  |  Église

Le sort des écrevisses

Lorsque mon cousin m’a invitée à pêcher des écrevisses, je m’en suis réjouie.

Du mauvais côté ?

Lorsque le fleuve Tano, au Ghana, a emporté le pont menant à Techiman, les résidents de New Krobo se sont retrouvés isolés.

Un bon accueil pour tous

Durant de récentes vacances, ma femme et moi avons visité un célèbre complexe sportif.

Boisson fraîche sous le porche

Par une journée particulièrement chaude, le petit Carmine McDaniel, alors âgé de 8 ans, désirait veiller à ce que le facteur du quartier reste au frais et bien hydraté. Il a donc laissé à son intention une glacière remplie de bouteilles de boisson pour sportifs et d’eau dans l’escalier avant de chez lui. Or, la caméra de sécurité a enregistré la réaction…

Là où l’amour s’épanouit

Elle l’a regardé en souriant tendrement et a commencé à lire les paroles habilement rédigées qu’elle tenait dans ses mains tremblotantes. Ses vœux manifestaient un amour profond pour le jeune homme debout devant elle.

Bâtir sa collectivité

Selon Henri Nouwen, la « collectivité » désigne le lieu où habite toujours la personne avec qui vous désirez le moins vivre. Or, nous nous entourons souvent des gens avec qui nous désirons le plus vivre, formant ainsi un club ou une clique, et non une collectivité. N’importe qui peut former un club ; par contre, il faut user de grâce, partager une même vision et y mettre des efforts pour former une collectivité.

La distance

A-t-il des raisons ? Oui, elles sont nombreuses. En se rendant au parc pour sa course à pied du dimanche, il croise plusieurs églises et il se dit qu’il apprécie sa solitude. En fait, il croit qu’en étant seul il peut se rapprocher de Dieu tout aussi facilement, sinon plus. Cependant, les souffrances qui s’empilent, les multiples excuses et les explications compliquées camouflent une réalité simple : l’Église n’a pas été un endroit de confiance pour lui.

Dévastée dans l’allée 9

Le coeur lourd, j’avais envie de ranger mon panier de courses et d’interrompre leur conversation. Même si je n’avais pas entendu toute leur âpre discussion, j’en avais assez entendu pour savoir que les quatre clients étaient très insatisfaits de certains membres de leur Église locale. Ironiquement, aucun d’entre eux n’a semblé plus heureux après avoir évacué sa colère. Je ne les connaissais pas, ni ceux dont ils parlaient, ni même leur Église, mais cette division au sein du corps de Christ dans l’allée d’un commerce m’a attristée.

En lieu sûr

Un jeune Japonais avait un problème : il redoutait de sortir de chez lui. Pour éviter de croiser des gens, il dormait le jour et passait la nuit devant la télévision. C’était un hikikomori, un ermite des temps modernes. Le problème est né lorsqu’il a cessé de fréquenter l’école à cause de ses mauvaises notes. Plus il passait de temps en marge de la société, plus il se sentait comme un paria. Il a fini par rompre toute communication avec ses amis et sa famille. Il a néanmoins obtenu de l’aide pour s’en sortir en se rendant dans un club de jeunes de Tokyo connu comme un ibasho, un lieu sûr où les gens brisés peuvent amorcer leur réinsertion sociale.

Le premier amour

Des communautés grandissantes, enracinées dans l’amour et l’histoire de Dieu, qui tendent la main aux autres et restaurent des vies.