Category  |  Notre Pain Quotidien

De la tristesse à la joie

La grossesse de Kelly présentait des complications, et les médecins s’en sont inquiétés. Au cours de son long accouchement, ils ont décidé de l’emmener à toute allure subir une césarienne. Malgré cette épreuve, Kelly a vite oublié ses douleurs lorsqu’elle a tenu son fils nouveau-né dans ses bras.

Chacun est une œuvre originale

Chacun de nous est une œuvre originale émanant de la main de Dieu. Personne n’est fils de ses propres œuvres. Personne n’est jamais devenu talentueux, chevronné ou brillant par lui-même.

Promesse d’un lieu paisible

Dans le monde actuel, les réfugiés – des gens qui ont dû quitter leur foyer à cause de conflits armés ou de persécution – ont atteint le nombre record de soixante-cinq millions. L’ONU a adressé une pétition aux chefs d’État pour qu’ils unissent leurs efforts afin d’accueillir des réfugiés de sorte que chaque enfant reçoive une éducation...

La foi, et non la peur

« On a offert à mon mari une promotion dans un autre pays, mais comme je redoutais de quitter notre maison, il a décliné l’offre à contrecœur », m’a dit mon amie. Elle m’a expliqué que l’appréhension que lui inspirait un changement d’une telle envergure l’avait empêchée de se lancer dans une nouvelle aventure.

Sous ses ailes

En matière de protection, je ne pense pas automatiquement aux plumes d’oiseau. Bien que ces plumes puissent sembler constituer une faible forme de protection, les apparences sont trompeuses.

L’amour envers les enfants

Thomas Barnado est entré en faculté de médecine au London Hospital en 1865, rêvant de devenir médecin missionnaire en Chine. Cependant, en découvrant que de nombreux enfants abandonnés mouraient dans les rues de Londres, il a résolu de créer des foyers pour les enfants pauvres des quartiers est.

De la peur à la foi

Le pronostic de cancer lui est tombé comme une pierre au fond du cœur. Son monde s’est arrêté de tourner à la pensée de son mari et de ses enfants. Ils avaient prié avec zèle, dans l’espoir d’une issue différente. Qu’allaient-ils faire ?

Reconnaissant pour tout

En Australie, il faut parfois conduire pendant des heures pour se rendre d’une ville à l’autre et la fatigue risque alors de causer des accidents. Pour la durée des fêtes de fin d’année, on aménage donc des haltes de repos le long des principales autoroutes, où des bénévoles offrent du café gratuit pour tenir les automobilistes bien éveillés.

Si seulement…

Tandis que nous sortions du parking, mon mari a ralenti la voiture pour laisser passer une jeune femme à vélo. Lorsque Tom lui a fait signe de passer devant nous, elle lui a souri, l’a salué de la main et a passé son chemin.

Le visage de notre Père

Je me rappelle que le visage de mon père était impénétrable. C’était un homme bon, mais stoïque et très réservé. Enfant, je scrutais souvent son visage, cherchant à y discerner un sourire ou un autre signe d’affection. Notre visage nous représente.