Our Authors

View All

Articles by Ruth O'Reilly Smith

Un cadeau non déballé

Il y a quelques années, j'ai reçu un courriel me souhaitant joyeux Noël.

L'attente

Puisqu’il y a tant de gens qui feraient n'importe quoi pour obtenir un emploi, je suis reconnaissante pour celui de mon mari

Suivre Dieu

L'autre jour, notre fils de 8 ans nous a demandé pourquoi nous ne le mettions plus au coin...

Je suis épuisée de ma semaine. J’ai remplacé l’animateur de l’émission de radio du matin ce qui signifie que j’ai dû régler mon réveille-matin pour 4 h 40...

Choses difficiles

Le réseau électrique de l’Afrique du Sud est insuffisant depuis longtemps...

Paix parfaite

L’obtention du nouvel emploi de mon mari était l’heureuse réponse à une prière puisqu’il lui permettrait de passer plus de temps en famille. Nous devions toutefois déménager, la troisième fois en sept ans. Son travail nous avait précédemment envoyé au Moyen-Orient et en Afrique du Sud...

Au final

Le PDG a parcouru rapidement des yeux l’email d’une entreprise qui fabrique et installe des portes en bois. Sa station de radio communautaire avait besoin de nouvelles portes, mais son budget était serré.

La présence de Jésus

La petite voiture a tremblé lorsque Frank a appuyé à fond sur l’accélérateur tout en fixant du regard les phares qui fonçaient sur lui. On aurait pensé que, ses parents étant semblables à Christ et responsables d’un organisme de relation d’aide, Frank serait bien outillé pour se sortir des épreuves et des tentations de la vie.

Maisons rouges

Il y a plusieurs années, un organisme sud-africain a mis sur pied un projet de compassion. Ce groupe achète des maisons dans des quartiers pauvres et les peint en rouge. Puis, il engage des gens pour qu’ils y vivent et agissent comme figure phare pour les communautés en difficulté.

Dieu notre restaurateur

Tom, le gérant d’un concessionnaire automobile, faisait visiter la salle d’exposition à Jacob. En s’arrêtant devant un camion Ford Ranchero restauré, l’un des véhicules classiques de Tom, Jacob a eu les yeux remplis de larmes. Il a ensuite raconté ses souvenirs joyeux du temps où il travaillait à la ferme quand il était jeune. Année après année, peu importe le temps qu’il faisait, le fermier passait le prendre avec un camion comme celui-là. Le fermier s’asseyait à l’avant avec son chien et Jacob à l’arrière.