Our Authors

View All

Articles by Remi Oyedele

En couleurs vives

En mettant les lunettes que sa tante Celena lui avait envoyées pour son dixième anniversaire, Xavier McCoury a éclaté en sanglots.

Vanité enflammée

En février 1497, un moine nommé Jérôme Savonarole a allumé un grand feu.

Le Dieu de toutes les nations

Peter Furler, ancien chanteur des Newsboys, décrit l’interprétation que sa troupe a rendue du cantique « He Reigns » (Il règne).

Une issue divine

Dans son polar Les Pendules, Agatha Christie présente des antagonistes auteurs d’une série de meurtres.

De saints et de pécheurs

Avant de marcher sur les traces de Jean-Baptiste en allant vivre dans le désert, ...

Le chant de la création

Au moyen de l’astronomie acoustique, des scientifiques peuvent observer et écouter les sons et les pulsations de l’espace.

Foi véritable

J’étudiais dans un internat du Nigéria où les élèves plus vieux imposaient leur volonté aux plus jeunes comme moi. Il m’est arrivé d’égarer le bol d’un élève plus âgé assez grincheux. Ayant reçu l’ultimatum de retrouver le bol et de lui retourner le lendemain matin, je suis allée me coucher remplie de crainte.

Rester fidèle

Selon la tradition chrétienne, Télémaque, un moine du IVe siècle, a sauté dans le Colisée de Rome pour arrêter un combat de gladiateurs en criant : « Au nom de Jésus, abstenez-vous ! » Télémaque a été tué pour avoir fait cela, mais son acte de courage, de compassion et de conviction a provoqué la fin de ces jeux violents.

Plaire à Dieu dans l’ordinaire

Le titre du livre d’Eugene Peterson, Méditations sur les Psaumes des montées : La vraie connaissance de Dieu naît de l’obéissance, tire son origine d’une citation du philosophe Friedrich Nietzsche. Élevé au sein d’une famille chrétienne, Nietzsche est devenu athée, et étonnamment, a plus tard écrit : « la chose principale, au ciel et sur la terre, c’est d’obéir longtemps et dans une même direction. »

Le paradoxe de Job

Un homme sage a déjà dit : « Les conflits ne concernent jamais ce qui est apparent ; il y a toujours autre chose en cause. » Il y a fort à parier que Job aurait été d’accord avec cette affirmation.