Our Authors

View All

Articles by David C. McCasland

Des samares

Lorsque nos enfants étaient jeunes, ils s’amusaient à essayer d’attraper les samares qui tombaient des érables argentés de notre voisin.

Combien plus encore !

En octobre 1915, durant la Première Guerre mondiale, Oswald Chambers est arrivé au camp Zeitoun, un centre d’entraînement militaire situé près du Caire, en Égypte, pour y servir d’aumônier YMCA auprès des soldats du Commonwealth britannique.

Percer les mystères

J’ai toujours aimé la vivacité d’esprit et la perspicacité de Charles Schulz, le créateur de Peanuts.

Rencontre avec des pierres

Après des siècles de guerre et de destruction, on peut dire que la ville moderne de Jérusalem s’est littéralement érigée sur ses propres décombres.

Sois vigilant !

Au cours des années où je voyageais souvent et je dormais dans une ville différente toutes les nuits, je demandais toujours un appel de réveil lors de mon enregistrement à l’hôtel.

Des interruptions divines

Les experts s’entendent pour dire que les interruptions accaparent un temps fou de nos journées. Au travail comme à la maison, un appel téléphonique impromptu ou une visite inattendue peuvent facilement nous distraire de ce que nous croyons être notre objectif principal.

Vêtu selon le climat

En retirant l’étiquette de prix d’un vêtement d’hiver que j’avais acheté, j’ai souri en lisant ceci (en anglais) au dos : « AVERTISSEMENT : Ce produit novateur vous donnera le goût de sortir dehors et d’y rester. »

Observez le chef d’orchestre

Le violoniste de renommée internationale Joshua Bell a sa façon bien à lui de diriger l’Academy of St. Martin in the Fields, un orchestre de chambre composé de quarante quatre membres.

Restez un moment

Au cours d’une discussion portant sur la trilogie cinématographique Le seigneur des anneaux, un adolescent a dit préférer lire ses histoires dans des livres plutôt que de les voir en films. Quand on lui a demandé de s’expliquer, il a répondu : « Avec un livre, je peux rester là aussi longtemps que je le veux. »

Le ministère du deuil

En 2002, quelques mois après que ma sœur Martha et son mari, Jim, sont morts dans un accident, un ami m’a invité à participer à un atelier de croissance au cours d’un deuil donné à notre église. J’ai accepté à contrecœur d’aller à la première séance, mais sans avoir l’intention d’y retourner par la suite.