Our Authors

View All

Articles by Alyson Kieda

Suivre Dieu partout

Enfant, il me tardait d’assister aux cultes du dimanche soir de notre Église. Ils étaient enthousiasmants.

Des amis improbables

Mes amis Facebook affichent souvent de charmantes vidéos d’amitiés improbables entre animaux...

Joie

J’approche à grands pas d’une nouvelle période de ma vie, la vieillesse, mais je n’y suis pas encore tout à fait.

Jésus aime Maysel

Lorsque ma sœur Maysel était petite, elle chantait une chanson bien connue à sa façon : « Jésus m’aime, je le sais, car la Bible le dit à Maysel ».

Un amour exceptionnel

Dernièrement, nous avons amené Moriah, notre petite-fille de 22 mois à passer la nuit à la maison sans ses deux frères aînés.

Si j’avais su alors…

En allant travailler, j’ai écouté la chanson « Dear Younger Me » (Cher moi plus jeune), qui demande éloquemment : « Si tu pouvais revenir en arrière, sachant ce que tu sais maintenant, que dirais-tu à ton moi plus jeune ? »

Un coin de paradis

En regardant par la fenêtre ouverte de mon cabinet de travail, j’entends des oiseaux gazouiller et une brise faire bruisser les feuilles des arbres sous mes yeux. Des balles de foin parsèment le champ fraîchement labouré de mon voisin, et de gros nuages blancs contrastent avec le ciel azuré.

De la tristesse à la joie

La grossesse de Kelly présentait des complications, et les médecins s’en sont inquiétés. Au cours de son long accouchement, ils ont décidé de l’emmener à toute allure subir une césarienne. Malgré cette épreuve, Kelly a vite oublié ses douleurs lorsqu’elle a tenu son fils nouveau-né dans ses bras.

Bien vêtu

Dans son livre intitulé Wearing God (Se revêtir de Dieu), Lauren Winner dit que notre tenue vestimentaire peut indiquer en silence qui nous sommes. Nos vêtements peuvent révéler notre carrière, notre collectivité ou identité, nos états d’âme, ou encore notre statut social.

Un coeur joyeux

Un des airs préférés de ma petite‑fille compte parmi les airs militaires de John Philip Sousa, compositeur américain de la fin du XIXe siècle surnommé « le roi des marches militaires ». Moriah ne fait pas partie d’une fanfare, car elle n’est âgée que de 20 mois. Cette musique, dont elle peut même fredonner quelques notes, lui plaît tout simplement. Elle l’associe à des moments joyeux. Lorsque nous nous réunissons en famille, nous fredonnons souvent cette marche en frappant des mains et en faisant d’autres bruits au rythme desquels nos petits‑enfants dansent ou se pavanent en tournant en rond. Tout cela se termine toujours avec des enfants étourdis et beaucoup de rires.