Archives: mars 2017

La meilleure des invitations

Dernièrement, j’ai reçu plusieurs invitations par la poste. J’ai jeté d’emblée celles qui m’invitaient à assister « gratuitement » à des séminaires portant sur la retraite, l’immobilier et l’assurance vie. Par contre, celle m’invitant à des retrouvailles en l’honneur d’un ami de longue date m’a poussé à y répondre sur‑le‑champ : « Oui, j’accepte ! » Invitation + désir = acceptation.

Contemplez-le

À quand remonte la dernière fois où vous avez passé du temps dans le silence à apprécier la beauté de Dieu ? Un certain artiste chrétien croit que la contemplation de sa beauté est nécessaire à la vie chrétienne. L’auteur Joseph Sunde, dans un article de blog intitulé Beauty on a Bike Ride (La beauté lors d’une promenade à vélo), a cité l’artiste Mako Fujimura : « Peut-être la meilleure chose que nous pourrions faire en tant que communauté chrétienne est de contempler notre Dieu et sa création. »

Vie et mort

Je n’oublierai jamais le jour où j’ai assisté à la mort du frère de mon amie. Assise à son chevet, j’ai regardé l’extraordinaire rendre visite à l’ordinaire. Nous étions trois à nous entretenir tout bas lorsque nous nous sommes rendu compte que la respiration de Richard était devenue plus difficile. Nous nous sommes alors réunis autour de lui, à le regarder, à attendre et à prier. Le moment où il a laissé échapper son dernier souffle nous semblant empreint de sainteté, la présence de Dieu nous a alors enveloppés au milieu des larmes que nous inspirait la mort précoce de ce merveilleux quarantenaire.

Ne vous égarez pas

Un sénateur nouvellement élu fait le serment d’être un politicien différent, mais au moment de l’élection suivante, il est déjà dans la poche de certains groupes d’intérêts. Une actrice se rend à Hollywood pour jouer dans des films grand public, mais peu de temps après elle fait des compromis. Les deux ont tenté d’atteindre le monde, mais ont fini par s’égarer.

Éprouvé par le feu

En visitant un musée d’histoire naturelle du Colorado, j’ai découvert quelques faits remarquables au sujet du tremble. Tout un bosquet de trembles élancés et au tronc blanc peut pousser à partir de la même graine en partageant le même système racinaire. Or, ce système peut subsister pendant des milliers d’années, qu’il produise ou non des arbres. Il dort sous terre, attendant qu’un incendie, une inondation ou une avalanche lui taille une place au sein d’une forêt ombragée. Après qu’une catastrophe naturelle leur a fait de la place au sol, les racines du tremble peuvent enfin sentir les rayons du soleil et produire des arbrisseaux qui deviendront des arbres.

La main de Dieu

La main de Dieu est une sculpture d’aluminium pesant 400 kg de l’artiste Lorenzo Quinn. C’est une main géante avec un homme assis sur la plus haute partie de sa paume tournée vers le haut. L’homme semble préoccupé et sa posture traduit un profond découragement. Cependant, la main qui le tient est beaucoup plus grande que lui.

Porter du bon fruit

Ma vue par le hublot de l’avion était frappante : d’étroits champs de blé mûr et des vergers nichés entre deux montagnes nues. Une rivière traversait la vallée. Une rivière d’eau vivifiante, sans laquelle aucun fruit ne pourrait pousser.

Béni d’être une bénédiction

En tant que Chinois, je célèbre le Nouvel An le 8 février. Lors de la période du Nouvel An, je salue les gens entre autres en leur disant : « Gōngxifācái » (bonheur et prospérité) et « niánniányouyú » (abondance et surplus). Je leur offre des bénédictions de santé, de prospérité, de succès et de bonheur.

La gestion de notre image

Pour célébrer le 80e anniversaire de Winston Churchill, le Parlement britannique a confié à l’artiste Graham Sutherland le soin d’en peindre le portrait. Or, on dit que Churchill aurait demandé à l’artiste : « Comment comptez‑vous me représenter ? En chérubin ou en Bulldog ? » Churchill se plaisait à entretenir ces deux perceptions que les gens avaient de lui. Sutherland lui aurait toutefois répondu qu’il allait peindre ce qu’il voyait.

Un mauvais enfant ?

Regarde ce que tu as fait en devenant chrétienne. Tu as rejeté la tradition familiale. Ton père croit qu’il a échoué. Il n’a pas été capable de garder sa famille unie. Ma mère a tenté de me convaincre d’abandonner ma nouvelle foi, et j’ai hésité. La tristesse et la déception de mes parents me faisaient souffrir. Dans ma culture, qui est axée sur le collectivisme, le groupe est plus important que l’individu. Alors je me suis demandée, si en devenant chrétienne, j’étais devenue une mauvaise enfant.

Sujets connexes

> Général

Intouchable

La lèpre était l’une des maladies les plus redoutées à l’époque de Jésus. La personne qui en souffrait était condamnée à vivre seule et isolée. Les lois cérémonielles juives interdisaient tout contact physique avec un lépreux. Celui-ci devait vivre hors du camp, à l’écart de sa famille et de ses voisins (LÉ 14.2,3). S’il venait à s’aventurer dans le grand public, il devait crier : « Impur ! Impur ! » afin que les gens sachent qu’ils devaient s’en tenir loin (13.45,46).

Familles et pendules

Mon ami d’âge mûr avait du mal à apprécier son Église locale. Il avait été élevé dans une famille qui accordait de l’importance à leur relation personnelle avec Dieu, mais qui se souciait peu de la religion organisée. Lorsque ses parents étaient plus jeunes, leur Église avait cessé de prêcher l’Évangile. Ils avaient donc commencé à se méfier de toutes…