Archives: février 2017

Un rire dans l’obscurité

Dans un article du Washington Post intitulé « Tech Titans’ Latest Project : Defy Death » (Le tout récent projet de géants de la technologie : défier la mort), Ariana Cha a décrit les efforts que fournissent Peter Thiele et d’autres manitous de la technologie dans le but de prolonger indéfiniment la vie. Or, ils sont prêts à y investir des milliards de dollars.

Endormi ?

Un euphémisme c’est « l’atténuation d’une expression jugée trop directe, trop choquante ». Au lieu de dire : « Notre chien est mort », nous disons : « Notre chien s’est endormi pour toujours. »

L’anneau de l’invisibilité

Le philosophe grec Platon (vers 427 à 348 av. J.‑C.) a découvert une façon imaginative d’éclairer le côté sombre du coeur humain. Il a raconté l’histoire d’un berger ayant découvert par hasard un anneau d’or que l’on avait profondément enfoui dans le sol. Un jour, un terrible tremblement de terre a ouvert un tombeau très ancien aménagé dans le flanc d’une montagne, révélant ainsi l’anneau à ce berger. Or, celui‑ci a aussi découvert accidentellement que l’anneau concerné détenait le pouvoir magique d’accorder à la personne qui le portait de devenir invisible chaque fois qu’elle le désirait. En réfléchissant à l’invisibilité, Platon s’est demandé : Si les gens n’avaient à se soucier ni de se faire prendre en flagrant délit ni de se faire punir, résisteraient‑ils à la tentation de mal agir ?

La boucle de la compassion

Une période tumultueuse de la vie de Bethany Haley Williams l’avait laissée honteuse et blessée. Son cheminement intérieur était difficile, mais par Jésus elle a été guérie et sa vie a été transformée.

Un libre accès

Il y a quelques années, un ami m’a invité à venir assister à un tournoi de golf professionnel avec lui. Comme c’était une première pour moi, j’ignorais complètement à quoi m’attendre. À notre arrivée, j’ai été surpris de recevoir des cadeaux, des renseignements et des plans du parcours de golf. Le plus merveilleux, c’est toutefois l’accès que l’on nous a donné à la tente des VIP plantée derrière le 18e trou, où nous avons eu droit gratuitement à des victuailles et à un siège. Or, je n’aurais pu obtenir le droit d’y entrer par moi‑même. C’est mon ami qui me l’a fourni ; c’est uniquement par son entremise que j’ai pu y avoir libre accès.

La puissance de son nom

Après avoir conduit mes enfants à l’école, je me suis engagée sur une route très fréquentée et j’ai fait jouer de la musique chrétienne. En me remémorant ma longue liste de choses à faire, j’ai commencé à me tracasser et à me sentir surchargée. C’est alors que j’ai vu dans la vitre arrière d’une voiture un autocollant avec « Jésus » inscrit dessus. Au même moment, j’ai entendu le nom « Jésus » dans une chanson qui jouait à la radio. Mon angoisse s’est dissipée en entendant et en voyant « Jésus » simultanément puisque cela m’a mené à réfléchir à la puissance et à l’espoir que porte son nom (MT 28.20).

Tout son coeur !

Caleb agissait en y mettant « tout son coeur ». Josué et lui faisaient partie d’une équipe d’éclaireurs envoyée pour explorer la Terre promise et rapporter leurs constats à Moïse et au peuple. Caleb a dit : « Montons, emparons‑nous du pays, nous y serons vainqueurs ! » (NO 13.30), mais dix membres de l’équipe ont dit leurs efforts être voués à l’échec, car, malgré les promesses de Dieu, ils ne voyaient que les obstacles (V. 31‑33).

La ligne de partage

Deux agents gouvernementaux se sont vu confier le dossier de Dread Pirate Roberts. Ce « pirate » était l’opérateur anonyme du site Web Silk Road où il vendait illégalement de la drogue en utilisant la monnaie Bitcoin. Les agents ont attrapé l’homme, mais pas avant de devenir des criminels euxmêmes. Ils auraient vendu des renseignements sur leur enquête et auraient fait du chantage au « pirate » en lui faisant transférer de grosses sommes dans leurs comptes bancaires. Cette histoire prouve à quel point la ligne est mince entre le bien et le mal.

Le pays « Ce qui est »

Même après toutes ces années depuis la perte en 2002, de notre fille Melissa, décédée dans un accident de voiture à l’âge de 17 ans, je me surprends encore parfois à entrer dans le pays « Et si ». En proie à la tristesse, il est facile de réinventer les événements d’une soirée fatidique du mois de juin selon des facteurs qui – si on les réorganisait – ramèneraient Mel saine et sauve à la maison.

Précipitez-vous vers Jésus

George Whitfield, le prédicateur anglican qui a fait partie du grand réveil des colonies américaines, a déjà dit : « Partez, mes chers frères, courez, courez, courez vers Jésus, courez vers un Dieu qui verse son sang, courez vers le trône de la grâce... suppliez Dieu de vous accorder la foi et de vous permettre d’être proche de Jésus-Christ. » Bien avant que Whitfield encourage les croyants à se précipiter vers Jésus, l’auteur de l’épître aux Hébreux a encouragé les croyants épuisés à s’approcher avec assurance de notre grand souverain sacrificateur (HÉ 4.14).