Tag  |  temoignage

Secourir celui qui résiste

Il y a plusieurs années, durant un cours de sécurité aquatique, on nous a enseigné à secourir une personne en train de se noyer qui résiste à nos efforts. « Approchez de la personne par-derrière, nous a dit l’instructeur. Mettez‑lui un bras en travers de la poitrine et des bras qui gesticulent et mettez‑vous à nager en direction d’un lieu sûr. Si vous approchez d’elle par-devant, elle risque de vous agripper et de vous entraîner vers le fond tous les deux. » La panique et la peur peuvent nous empêcher de réfléchir et d’agir avec sagesse.

De lourdes charges

Un homme âgé m’a vue transporter avec peine une lourde boîte de ma voiture jusqu’au bureau de poste. Plutôt que de laisser son âge, son épuisement marqué ou la grosse chaleur le faire reculer, il s’est empressé de m’aider.

Rappelez‑le‑leur

A u cours d’une semaine typique, nous sommes nombreux à recevoir beaucoup de courriels nous rappelant des rendez‑vous, des événements à venir ou des requêtes de prière concernant une certaine personne. Ce sont tous des rappels nécessaires.

Élégante, non pas séduisante

Une amie m’a fait part de ceci récemment : « Le nombre élevé de prédications sur l’habillement des femmes a été dévastateur. On jette subtilement le blâme de la convoitise des hommes sur les femmes. Les hommes devraient assumer la responsabilité de leur convoitise, et les femmes devraient être libres de porter ce qu’elles veulent. » Cela m’a porté à réfléchir.

Pas trop jeune

Des recherches récentes ont révélé ce que les adolescents désirent vraiment de la part des adultes dans leur vie. Les études de l’Institut de recherche ont permis de découvrir que les adolescents veulent que leurs parents et autres influenceurs plus âgées fassent ce qui suit : 1. Regarde‑nous. 2. Passe du temps avec nous. 3. Écoute‑nous. 4. Sois fiable. 5. Démontre de la reconnaissance pour ce que nous faisons. 6. Relaxe. 7. Démontre de l’intérêt. 8. Ris avec nous (et de toi‑même). 9. Demande‑nous de t’aider. 10. Mets‑nous au défi.

REFLÉTER LE FILS DE DIEU

Le petit village douillet de Rjukan, en Norvège, est un endroit formidable où vivre, sauf durant les jours d’obscurité de l’hiver. Situé dans une vallée au pied du mont élevé Gaustatoppen, ce village ne reçoit directement aucun rayon du soleil pendant près d’une demi-année. Il y avait longtemps que les résidents envisageaient d’installer des miroirs au haut de ce mont pour réfléchir le soleil, mais ce n’est que récemment que ce concept est devenu faisable. En 2005, un artiste de la région a lancé « le projet Miroir » afin de réunir des gens en mesure de concrétiser cette idée. Huit ans plus tard, en octobre 2013, les miroirs sont entrés en fonction. Les résidents se sont rassemblés sur la place du village pour se baigner dans la lumière réfléchie.

Je le suis

Mes amis, il est temps pour moi de vous révéler qui je suis réellement. Moi, Sheridan Voysey, je le suis. Je suis le Christ, le Messie, le Fils du Dieu vivant.

Terminer en beauté

Terminer en beauté est une idée que nous réservons généralement à ceux qui approchent de la fin. Mais comme un homme sage et plus âgé (maintenant en présence de Jésus) me l’a déjà fait remarquer, finir en beauté ne s’applique pas qu’aux personnes âgées. En fait, ce sont les choix que nous faisons maintenant, plusieurs années avant de faire nos derniers adieux, qui permettent de déterminer sur quelle note nous terminerons nos années sur terre.

Évangéliste à boîte de pizza

Ma femme et moi étions au centre‑ville et cherchions à entamer des conversations spirituelles avec les gens que nous rencontrions. Nous avons croisé un sans‑abri de 23 ans, et lui avons annoncé la bonne nouvelle en utilisant une méthode appelée La grande histoire. Il s’agit d’expliquer l’histoire de Dieu et le plan du salut en dessinant des cercles. Il y avait une boîte de pizza au pied du jeune homme alors assis sur un banc public. J’ai donc dessiné sur cette boîte en lui annonçant la bonne nouvelle. Dieu a parlé à son coeur et il a reçu Jésus comme son Sauveur ! De plus, nous l’avons aperçu plus tard en train d’expliquer les cercles sur la boîte à un autre homme qui l’avait rejoint sur son banc. Peu de temps après, le nouveau croyant en Jésus les expliquait à une autre personne.

EN QUOI PUIS-JE ÊTRE UTILE ?

L’hiver dernier, une tempête de glace a frappé notre ville. Des centaines de branches alourdies par le verglas ont coupé les lignes électriques, laissant des milliers de foyers et de commerces sans électricité pendant plusieurs jours. Notre famille a pu assurer l’alimentation minimale de la maison en énergie au moyen d’une génératrice, mais nous n’étions toutefois pas en mesure de nous cuisiner des repas. À la recherche d’un endroit où manger, nous avons parcouru des kilomètres en passant devant des commerces fermés. Nous avons fini par trouver un restaurant, spécialisé dans les petits déjeuners, n’étant pas en panne d’électricité, mais qui était bondé de clients affamés se trouvant dans la même situation que nous.