Tag  |  matthieu

Hommes de bien

La première ligne de la chanson « Holding Out for a Hero » (Attendre un héros) demande : « Où sont passés tous les hommes de bien ? » C’est une question pertinente dans un monde qui a connu plus que sa part d’hommes passifs ou violents. Heureusement, les « hommes de bien » ne sont pas aussi rares que certains le présument. Pensez à Joseph, époux de Marie et beau-père de Jésus. Ce qu’il a fait après avoir appris que sa future épouse était enceinte est tout simplement admirable.

Chemin étroit, vie éternelle

L’un des mythes modernes les plus répandus est l’idée qu’une vie sans limites, c’est la liberté. Un mode de vie permissif nous rend libres pour un temps, mais il finit par nous piéger. Nous nous exclamons de façon ridicule : « Je suis libre ! Je suis libre ! » alors que nous retournons dans notre cage et verrouillons la porte.

UN AUTRE HÉROS DE NOËL

Pendant la majeure partie de ma vie, l’importance du rôle que Joseph a joué dans l’histoire de Noël m’a échappé. Cependant, lorsque je suis moimême devenu mari et père, j’ai apprécié davantage à sa juste valeur le doux caractère de Joseph. Avant même de savoir comment Marie était tombée enceinte, il a décidé de refuser de la mettre dans l’embarras ou de la punir pour ce qui semblait être une infidélité (Mt 1.19).

Bracelet d'identification

En 2010, près de 10,8 millions de bébés sont nés chaque mois, ce qui signifie que 362 000 bébés sont nés chaque jour et 4 bébés chaque seconde. Alors, si le futur roi du monde était né aujourd’hui, comment sauriez-vous où trouver ce monarque nouveau-né parmi les milliers d’autres petits trésors ? Heureusement que dans la plupart des hôpitaux on identifie les bébés à l’aide d’un bracelet.

Veiller

Ayant grandi au sein d’une confession non liturgique, je me souviens de notre première célébration de Noël avec une couronne de l’avent. Mon père, qui était pasteur, avait changé pour une association confessionnelle qui mettait plus d’accent sur le calendrier de l’Église. Étant adolescente, à la suite de la transition, j’ai remarqué quelques différences et j’ai acquis une véritable appréciation pour les cérémonies auxquelles, auparavant, je n’avais assisté qu’à l’occasion. Alors que j’aimais le symbolisme derrière l’allumage des bougies, la cérémonie dans son ensemble a éveillé en moi une anticipation spirituelle dont les cadeaux sous l’arbre de Noël n’avaient pas réussi à m’émouvoir jusque-là.

Respirer aisément

Il existe une nouvelle application de téléphone cellulaire qui, apparemment, aiderait à diminuer le stress. Pour l’utiliser, vous devez suspendre un moniteur de rythme cardiaque à votre oreille. L’application vous donne ensuite une rétroaction biologique qui vous aide à trouver votre « rythme respiratoire » idéal. Une fois que vous inspirez et expirez aux bons intervalles, votre niveau de stress diminue.

FUIR LES DISTRACTIONS

Le propriétaire d’un restaurant d’Abu Ghosh, situé juste à l’extérieur de Jérusalem, offrait un rabais de 50 p. cent aux clients qui éteignaient leur téléphone cellulaire. Jawdat Ibrahim croit que les téléphones intelligents ont amené les gens à se désintéresser de leur compagnie et de leur conversation durant les repas au profit de la navigation, des textos et des appels d’affaires. « La technologie est une très bonne chose, ditil, mais… quand on est avec sa famille et ses amis, on pourrait bien attendre une demi-heure et savourer sa nourriture et jouir de leur compagnie. »

La loi de l'amour

Un jour en me rendant au travail, j’ai eu une révélation. J’ai réalisé que les limites de vitesse sont établies afin de nous protéger et non pour entraver notre liberté ou prouver que nous sommes des hors-la-loi. Si je roule trop vite et que je perds le contrôle de ma voiture, je cours le risque de me blesser, ou la dame roulant vers moi, ou l’homme sur le trottoir. Les lois sur la circulation routière sont mises en place parce que la vie humaine est précieuse et qu’elle doit être protégée.

LA MANNE

Après avoir gagné 314 millions de dollars à la loterie en 2002, un heureux propriétaire d’entreprise a exprimé de nobles désirs. Il voulait créer une fondation de bienfaisance, remettre au travail des personnes ayant été mises à pied et faire de belles choses pour sa famille. Étant déjà riche, il a déclaré à des journalistes que ce gros lot ne le changerait pas.

L’HONNEUR D’ÊTRE DISCIPLE

En visitant Jérusalem, un de mes amis a vu un vieux rabbin passer près du mur des Lamentations. Il a alors remarqué un fait intéressant au sujet de ce vieux rabbin : cinq jeunes hommes marchaient derrière lui. Ils marchaient eux aussi le dos courbé, en boitant, exactement comme leur rabbin. Un Juif orthodoxe qui les observerait saurait précisément pourquoi ils imitaient leur enseignant. C’étaient des « disciples ».