Tag  |  luc

Coeur brûlant

Les brûlures d’estomac. Elles frappent lorsque l’acide gastrique remonte dans l’oesophage, causant ainsi une sensation de brûlement dans la poitrine. Croyez moi, un cas non traité de brûlures d’estomac peut ruiner une journée

Écouter avec amour

Un certain soir du mois d’août, au Vermont, un jeune missionnaire a parlé devant notre petite assemblée. Le pays où lui et sa femme servaient était en proie à de graves conflits religieux et on le considérait comme trop dangereux pour y élever des enfants. Il nous a d’ailleurs raconté l’épisode déchirant de la fois où sa fille l’avait supplié de ne pas la laisser derrière lui au pensionnat.

Roue grinçante

Enfant, je parcourais à vélo la longue distance qui séparait la maison de l’école, et le grincement des roues me rappelait que je devais les lubrifier.

Celui qui sert

Je ne suis la servante de personne », me suis‑je exclamée. Ce matin‑là, les exigences de ma famille m’ont semblé démesurées tandis que j’aidais mon mari à trouver sa cravate bleue, que je nourrissais le bébé en larmes et que je récupérais sous le lit le jouet que notre petit de 2 ans avait perdu.

Un père qui court

Chaque jour, un père s’étirait le cou pour voir la route qui s’étendait au loin, dans l’attente du retour de son fils. Et chaque soir, il allait se coucher déçu. Un jour, par contre, une silhouette solitaire s’est dessinée à l’horizon, contre le ciel cramoisi. Se pourrait‑il que ce soit mon fils ? s’est demandé le père. C’est alors qu’il a reconnu sa démarche nonchalante. Oui, c’est sûrement mon fils !

Porter sa croix

On a diagnostiqué un cancer des ovaires chez ma femme en octobre 2012. J’ai parlé à un ami des défis que cette situation me posait. Alors que nous parlions, il m’a gentiment exprimé que cette difficulté est la croix que je dois porter. « Porter sa croix » signifie vivre avec une maladie, un enfant handicapé, des problèmes financiers ou avec n’importe quelle circonstance difficile de la vie. Mais quand Jésus nous dit de porter notre propre croix, fait-il référence aux fardeaux de la vie ?

Un homme innocent

Le 15 avril 1865, membres de la famille, médecins et dignitaires sont rassemblés autour du lit du président américain Abraham Lincoln. Ce dernier est inconscient et sur le point de mourir d’une blessure par balle qu’un assassin a tirée sur lui.

Là où nous regardons

La Lune était si grosse et brillante qu’il me semblait presque possible de l’atteindre d’un bond en sautant par la fenêtre, et d’y faire un petit tour à deux heures du matin. Elle était magnifique, mais sa brillance dérangeait le repos de notre jeune fils au sommeil léger qui ne cessait de se lever en pensant que c’était l’heure du petit déjeuner. Par de telles nuits, il est difficile de croire que la Lune est en fait, terne, sans vie et sombre. Seule la réflexion du Soleil sur elle nous permet de la voir.

Jésus pleure

Il arrive fréquemment lors d’un mariage d’apercevoir la mère de la mariée sangloter doucement. Ses larmes sont une réaction appropriée au passage de sa fille à l’âge adulte, et aux souvenirs des années qu’elle a passées à l’élever.

Les Juifs célébraient la venue de leur roi tant attendu (Lu 19.35-38). Néanmoins, Jésus pleurait. C’était la deuxième fois qu’il le faisait ouvertement.…

Sous la lumière

L’une des choses les plus difficiles à faire pour moi lorsque je me prépare le matin est de choisir mes chaussettes. Sont‑elles bleues ou noires ? Je suis daltonien et je ne peux faire la différence entre ces deux couleurs dans la pénombre du matin ! Ce que je fais habituellement c’est de les apporter dans la cuisine et de les comparer sous la lumière d’une ampoule lumineuse, ce qui m’aide à distinguer leur vraie couleur.