Tag  |  jesus

Au café

Crystal regarde fixement par la fenêtre du café et se demande si la vie ne s’améliorera jamais. Déjà cinq hommes et deux enfants, et elle n’a que vingt-neuf ans. Elle se sent seule et se demande si l’homme numéro six rendra les choses meilleures.

Un prénom

La plupart des familles ont leurs propres histoires familiales. Dans notre famille l’une concerne la façon dont j’ai reçu mon prénom. Il semblerait que, nouvellement mariés, mes parents ne s’entendaient pas sur le prénom à donner à leur premier fils. Maman voulait qu’il porte celui de son père, mais papa ne voulait pas que l’un de ses fils s’appelle « Junior ». Après en avoir longuement discuté, ils ont convenu d’un compromis : ils donneraient à un fils ce prénom à la seule condition qu’il naisse le jour de l’anniversaire de papa. Chose extraordinaire, je suis né précisément ce jour‑là. On m’a donc donné le nom de mon père, en y joignant « Junior » (fils, en français).

Nos semblables

Vers la fin du XIXe siècle, William Carey s’est senti appelé à se rendre en Inde comme missionnaire pour y annoncer la bonne nouvelle de Jésus. Les pasteurs de son entourage se moquaient de lui ainsi : « Jeune homme, si Dieu veut sauver [qui que ce soit] en Inde, il le fera sans votre aide ou la mienne ! » La raison d’être du partenariat leur échappait, car c’est un fait que Dieu accomplit très peu de choses ici‑bas sans faire appel à notre collaboration.

Toute l’histoire

Dernièrement, mon petit‑fils de 5 ans, Dallas, m’a demandé : « Pourquoi est‑ce que Jésus est mort sur la croix ? » Je lui ai donc expliqué ce qu’est le péché et que Jésus a voulu nous servir de sacrifice. Puis il est parti jouer. Quelques minutes plus tard, je l’ai entendu expliquer à Katie, sa cousine de 5 ans, pourquoi Jésus était mort. Katie lui a alors dit : « Mais Jésus n’est pas mort. » Ce à quoi Dallas a répliqué : « Oui. Il est mort. Grand‑papa me l’a dit. Il est mort sur la croix. »

Regardez la frange

L’auteur à succès Chaim Potok a commencé son roman intitulé L’Élu en décrivant un match de base‑ball entre deux équipes juives se déroulant à New York. Reuven Malter, le personnage principal du livre, remarque que l’uniforme de l’équipe adverse comporte un accessoire unique : une frange ressemblant à quatre cordes sortant au bas du polo de chaque joueur. Reuven reconnaît dans cette frange le signe d’une obéissance stricte aux ordonnances de Dieu apparaissant dans l’Ancien Testament.

Les conteurs

Tous les deux ans aux pays de Galles, des centaines de personnes se rassemblent pour un festival de contes appelé Beyond the Border (Au-delà de la frontière). Ce festival célèbre le riche héritage du monde de la tradition orale.

Ce que nous faisons

Lorsqu’est mort Roger Ebert, critique cinématographique lauréat d’un prix Pulitzer, un collègue journaliste a écrit de lui : « Malgré sa notoriété, ses honneurs, sa célébrité, ses entrevues exclusives et ses rencontres à faire rêver avec les géants du cinéma, Ebert n’a jamais perdu de vue l’essentiel de notre travail – critiquer des films. Ce qu’il faisait avec un zèle contagieux et un intellect pénétrant » (Dennis King, The Oklahoman).

Don des larmes

Àla mort de sa mère, j’ai téléphoné à un ami de longue date. La défunte avait été proche de ma mère, et les deux avaient maintenant disparu. Au cours de notre conversation, l’émotion nous a facilement submergés – des larmes de tristesse maintenant que Beth n’était plus et des larmes de rire tandis que nous nous remémorions la personne aimante et amusante qu’elle était.

Je donne ma langue au chat

L’énigme m’a pris au dépourvu. Qu’est‑ce qui est plus grand que Dieu et plus mauvais que le diable ? Le pauvre l’a. Le riche en a besoin. Et si on le mange, on mourra. La solution m’a échappé parce que j’ai laissé mon esprit se faire distraire de la réponse évidente : « Rien. »

Honte et héritage

En 2013, l’Église catholique du Venezuela a manqué de vin pour célébrer la messe à cause d’une pénurie à l’échelle nationale. Cela me rappelle une autre pénurie de vin qui a eu lieu dans le village de Cana où Jésus assistait à un mariage.