Tag  |  jesus

Restez centré sur Jésus

« C’est mon disciple », ai‑je entendu déclarer une femme au sujet d’une personne à qui elle apportait son aide. En tant que disciples de Christ, nous avons tous pour tâche de faire d’autres disciples, en annonçant la bonne nouvelle de Christ aux gens et en les aidant à grandir spirituellement. Par contre, il peut nous être facile de nous concentrer sur nous‑mêmes plutôt que sur Jésus.

Le conseiller imagiste

À notre époque saturée par les médias, les conseillers imagistes sont devenus indispensables. Les artistes, les athlètes, les politiciens et les chefs d’entreprise semblent vouloir désespérément gérer la façon dont le monde les perçoit. Ces conseillers très bien rémunérés travaillent à façonner la perception que les gens ont de leurs clients – même s’il existe parfois un ontraste frappant entre l’image publique d’une personne et ce que celle‑ci est réellement.

Un matin

Les jours qui ont grandement marqué le monde sont peu nombreux. Pour ce qui est de ma vie, je pense au 11 septembre, à la chute du mur de Berlin et peut-être à quelques autres. Malgré tout, nous nous conduisons aujourd’hui comme nous le faisions avant ces événements.

Un homme innocent

Le 15 avril 1865, membres de la famille, médecins et dignitaires sont rassemblés autour du lit du président américain Abraham Lincoln. Ce dernier est inconscient et sur le point de mourir d’une blessure par balle qu’un assassin a tirée sur lui.

Là où nous regardons

La Lune était si grosse et brillante qu’il me semblait presque possible de l’atteindre d’un bond en sautant par la fenêtre, et d’y faire un petit tour à deux heures du matin. Elle était magnifique, mais sa brillance dérangeait le repos de notre jeune fils au sommeil léger qui ne cessait de se lever en pensant que c’était l’heure du petit déjeuner. Par de telles nuits, il est difficile de croire que la Lune est en fait, terne, sans vie et sombre. Seule la réflexion du Soleil sur elle nous permet de la voir.

De solides fondations

Les tremblements de terre sont fréquents dans la région du littoral du Pacifique connue sous le nom de « Cercle de feu ». En effet, 90 p. cent de tous les séismes de la planète et 81 p. cent des pires séismes de la terre s’y produisent. J’ai appris que de nombreux édifices de la ville de Hong Kong ont été bâtis sur le granite, ce qui pourrait contribuer à réduire les risques de dommages susceptibles de se produire au cours d’un tremblement de terre. Les fondations que l’on donne aux édifices revêtent une importance particulière dans les régions du monde sujettes aux séismes.

Une foi solide comme le roc

Ma femme et moi avons tous les deux des grands‑mères qui ont plus de cent ans. En discutant avec elles et leurs amis, je détecte une tendance qui semble presque universelle chez les personnes âgées : elles se rappellent les temps difficiles avec nostalgie. Elles se remémorent entre elles des histoires datant de la Seconde Guerre mondiale et de la Crise de 1929 ; elles parlent affectueusement d’épreuves comme les blizzards, le cabanon de leur enfance et l’époque où à l’école elles mangeaient de la soupe en boîte et du pain rassis pendant trois semaines consécutives.

Au bout du compte

Le grand missionnaire Adoniram Judson a perdu la foi alors qu’il était à l’université et qu’il a adhéré à la vision de Jacob Eames, un déiste qui croyait que Dieu n’intervient jamais dans notre vie. Lors d’un voyage, Judson séjourne dans une auberge de village, dans la chambre à côté d’un homme mourant. Les gémissements de l’homme gardent Judson éveillé et il se met à penser à la mort. Est-il prêt à rencontrer Dieu ? Le lendemain matin, Judson apprend que l’homme est mort. Il demande à l’aubergiste s’il connaît l’identité du défunt. « Oh ! oui. Un jeune homme de l’université de Providence. Son nom était Eames… Jacob Eames. »

Jésus pleure

Il arrive fréquemment lors d’un mariage d’apercevoir la mère de la mariée sangloter doucement. Ses larmes sont une réaction appropriée au passage de sa fille à l’âge adulte, et aux souvenirs des années qu’elle a passées à l’élever.

Les Juifs célébraient la venue de leur roi tant attendu (Lu 19.35-38). Néanmoins, Jésus pleurait. C’était la deuxième fois qu’il le faisait ouvertement.…

C’EST BEAU !

Au terme d’un voyage d’affaires, Terry désirait acheter quelques petits cadeaux pour ses enfants. Le préposé de la boutique de l’aéroport lui a recommandé un certain nombre d’articles coûteux. Terry lui a dit : « Je n’ai pas beaucoup d’argent avec moi. J’ai besoin de quelque chose de moins cher. » Le préposé a tenté de le faire se sentir chiche, mais Terry savait que ses enfants seraient heureux de recevoir ce qu’il leur donnerait, car il l’aurait choisi avec amour. Et il avait raison, car ils ont beaucoup aimé ce qu’il leur a rapporté.