Tag  |  fideles

Une longue attente

Il y a 40 ans, alors que le village où habite Ho Van Thanh croule sous le poids de la violence qui fait rage au Vietnam, sa femme et deux de ses enfants périssent dans une explosion. Rempli de crainte et de désespoir, Thanh ramasse son fils nouveau-né Ho Van Lang et s’enfuit dans la jungle. Pendant quatre décennies, le père et le fils se tiennent loin de la civilisation et vivent de ce que la terre leur offre. Plus récemment, des villageois partis en exploration à environ 40 km de chez eux sont tombés sur le duo. Thanh, maintenant âgé de 82 ans, était très malade, et les villageois sont venus à son secours.

Où est Dieu ?

Tous les désastres naturels de la planète de l’année en cours sont très clairement dessinés sur la carte du monde de la page d’accueil d’un site internet que j’ai découvert récemment. Des icônes représentent les glissements de terrain, tremblements de terre, feux de forêt, tornades, inondations, éruptions volcaniques, tempêtes et plus. Le nombre de désastres naturels qui affectent les gens partout dans le monde donne à réfléchir !

Rappels

En tant qu’animatrice de radio chrétienne, j’ai parfois l’occasion de questionner les auteurs-compositeurs et les musiciens sur le processus d’écriture qui mène à la création de leur musique. Ces adorateurs font souvent référence à un événement particulier qui a inspiré l’écriture d’une certaine chanson. Ainsi, lorsque j’entends le morceau, je me rappelle l’histoire derrière les paroles. Ces chansons évoquent les souvenirs du parcours d’une personne, tout comme le font les poèmes, blogues, peintures et mises à jour des médias sociaux. Ils ont tous une façon de nous rappeler et de rappeler aux autres la providence, la délivrance et la présence de Dieu.

Que t’importe !

Le contentement ne fait pas partie des nombreuses fins auxquelles les médias sociaux sont utilisés. Du moins, pas dans mon cas. Même lorsque mes objectifs sont bons, je risque de me décourager en en voyant sans cesse d’autres atteindre les leurs avant moi ou avec de meilleurs résultats. Me sachant encline à ce genre de découragement, je m’évertue à me rappeler que Dieu ne m’a pas bernée. Il m’a déjà donné tout le nécessaire pour accomplir la tâche qu’il m’a confiée.

Notre force et notre chant

Souvent appelé « le roi de la marche militaire », le compositeur et chef d’orchestre John Philip Sousa a créé des marches que les fanfares jouent dans le monde entier depuis plus d’un siècle. À son sujet, voici ce qu’a dit Loras John Schissel, historien de la musique et chef de la Virginia Grand Military Band : « Sousa est aux marches militaires ce que Beethoven est aux symphonies. » Sousa a compris le pouvoir qu’a la musique de motiver, d’encourager et d’inspirer les gens.

Dans toutes les générations

Il peut nous sembler étonnant que certains enfants ne suivent pas l’exemple de foi en Dieu de leurs parents. On ne s’attendrait pas plus à voir une personne très engagée envers Christ provenir d’une famille où la foi était inexistante. Dans toutes les générations, un choix s’impose à chaque personne.

Sur une base solide

Dans le film High Fidelity (Haute fidélité), un personnage nommé Rob Gordon gémit sur la passivité dont il a fait preuve par le passé. « Je pense qu’il était plus logique d’éviter de m’engager et ainsi rester ouvert aux possibilités , a-t-il dit, et ça, c’est du suicide, petit à petit. »

X Prize

La Fondation X Prize tente de résoudre les problèmes mondiaux en offrant un prix d’argent à l’équipe qui est la première à découvrir quelque solution. Parmi les équipes gagnantes, certaines ont construit un vaisseau spatial pouvant voler au‑delà de l’atmosphère de la Terre deux fois en deux semaines, et des voitures qui peuvent parcourir 42.5 kilomètres par litre d’essence. D’autres équipes tentent d’envoyer un robot sur la Lune, de construire une machine qui peut rapidement séquencer le génome de chaque personne, ou de créer un appareil portatif qui permet de diagnostiquer l’état d’un patient. Ces objectifs seront fort probablement atteints puisque les gens travailleront fort pour 10 millions de dollars.

La Parole qui soutient

J’en étais à ma neuvième semaine de grossesse lorsque je me suis mise à saigner. La peur de perdre notre bébé m’a saisie si fort que je pouvais à peine respirer. Cette nuit‑là, je parcourais frénétiquement l’Écriture afin d’y trouver du réconfort, lorsque j’ai ouvert ma Bible dans Genèse 26.24 : « L’Éternel lui apparut dans la nuit, et dit : Je suis le Dieu d’Abraham, ton père ; ne crains point, car je suis avec toi ; je te bénirai, et je multiplierai ta postérité. » Ces quelques mots ont calmé mon coeur affolé et j’ai réussi à dormir paisiblement.

DÉGUISÉ

Dans les semaines qui ont suivi l’infarctus auquel mon mari a survécu, nous avons souvent remercié Dieu de lui avoir épargné la vie. On m’a souvent demandé au cours des mois suivants comment je me sentais. Ce à quoi je répondais souvent simplement : « Bénie. Je me sens bénie. »

Sujets connexes

> Général

Familles et pendules

Mon ami d’âge mûr avait du mal à apprécier son Église locale. Il avait été élevé dans une famille qui accordait de l’importance à leur relation personnelle avec Dieu, mais qui se souciait peu de la religion organisée. Lorsque ses parents étaient plus jeunes, leur Église avait cessé de prêcher l’Évangile. Ils avaient donc commencé à se méfier de toutes…

Le Dieu qui a souffert

On me dit qu’il est possible de transformer n’importe quelle boisson fouettée en une collation riche en vitamines et antioxydants. Il s’agit d’ajouter quelques légumes (épinards, chou-fleur, chou frisé, betteraves ou autres légumes santé) aux breuvages des buveurs qui ne se doutent de rien. Ils croient ingurgiter une boisson faite uniquement de mangues et de miel, mais en fait ils sont aussi en train d’avaler des légumes verts. La texture est celle d’une boisson fouettée, cependant la substance est de loin différente.

VOTRE VOL EST CONFIRMÉ

Une terrible tempête a retardé notre vol à destination de Francfort, nous faisant manquer notre correspondance. On nous a dit que nous avions des sièges réservés sur le vol du soir suivant. Par contre, à notre arrivée à la porte d’embarquement, on nous a annoncé que nous étions en attente. Le vol était complet.