Mot-clef  |  ephesiens

Grâce immérité

Au début de ma marche avec le Seigneur, un ami m’a dit que, lorsque je comprendrais mieux à quel point je ne méritais pas la grâce de Jésus, je l’apprécierais davantage. Plusieurs années plus tard, je repense encore à son exhortation lorsque, à l’occasion, je cesse de reconnaître mes péchés et mon besoin désespéré d’un Sauveur et que je me demande si je n’aurais pas droit à un traitement spécial en raison de mes « bonnes oeuvres ».

Pas différent ?

S’étant fait escroquer une importante somme d’argent par un partenaire d’entreprise qui prétendait être diacre d’une Église, mon ami a éprouvé un désenchantement et une colère profonde. Il m’a dit : « Comment un chrétien peut-il faire ce genre de chose ? Je lui faisais confiance. Maintenant, je sais qu’il n’est pas différent d’un non-croyant ! »

Homme et femme

Ah ! décembre… la neige toute blanche et scintillante caressant le sol et les rues. Mais avec le temps, la circulation et la saleté viendront souiller cette neige sur le bord des routes.

MOSAÏQUE

Chaque automne, notre ville se change en galerie d’art pendant trois semaines. Près de 2 000 artistes issus des quatre coins du monde y exposent leurs créations dans les galeries, les musées, les hôtels, les parcs, les rues, les parkings, les restaurants, les églises et même sur la rivière.

Les morts-vivants

La série télévisée d’horreur postapocalyptique, The Walking Dead (Les morts-vivants), primée et saluée unanimement par les critiques, présente les événements à la suite d’une épidémie qui a fait de tous les hommes des morts-vivants, à l’exception d’un petit groupe. L’histoire gravite autour de ce groupe de rescapés, avec à sa tête un agent de police qui cherche un endroit à l’abri des « morts-vivants », ainsi qu’un remède contre la dangereuse maladie. À la fin de la première saison, on a informé les téléspectateurs que des médecins français auraient découvert l’antidote. Hélas ! il n’a pas été trouvé de sitôt, car cela aurait marqué la fin d’une jeune et lucrative série de télévision.

Qui es-tu ?

Qui es-tu ? a chanté en hurlant Roger Daltrey, le chanteur du groupe The Who. En 1978, cette chanson a fait un tube, probablement parce que les gens s’y identifiaient très bien. Au fond, nous ne nous soucions pas de ce que nous sommes. La véritable question est qui nous sommes.

FAITES FLOTTER LE DRAPEAU

La reine Elizabeth II règne sur l’Empire britannique depuis plus de soixante ans. Sa monarchie se caractérise par la grâce et la classe. Elle a donné sa vie avec zèle et efficacité au service de son peuple. Résultat : on lui voue un amour profond et une grande admiration. On comprendra donc qu’il importe que le drapeau flotte sur le palais de Buckingham. Lorsque le drapeau flotte, cela signifie qu’elle réside au cœur de Londres. Ce drapeau constitue une affirmation publique selon laquelle la reine est présente au milieu de son peuple.

GRÂCE INFINIE

Forcé de s’enrôler dans la Marine royale, John Newton s’en est fait expulser pour cause d’insubordination et a fait carrière dans le commerce des esclaves. Blasphémateur notoire, Newton a servi à bord d’un négrier à l’époque la plus cruelle de l’esclavagisme transatlantique, en grimpant les échelons jusqu’à celui de capitaine.

À découvert

Une de mes amies a épousé le dirigeant principal d’un pays d’Afrique qui connaît énormément de persécutions depuis plusieurs décennies. Alors que son époux servait de catalyseur pour veiller à ce que la population soit libérée du régime oppressif, mon amie et ses trois enfants sont venus passer une année avec moi en Ouganda.

QUELQU’UN CHANTE-T-IL ?

À 322 km au-dessus de la Terre, Chris Hadfield, astronaute et commandant canadien de la Station spatiale internationale, s’est joint à un groupe d’étudiants se trouvant dans un studio sur la Terre pour chanter une chanson. Ensemble, ils ont interprété « Is Somebody Singing » (Quelqu’un chante-t-il ?), une chanson que Hadfield et Ed Robertson ont coécrite.