Tag  |  confiance

Embourbés

Nous nous étions complètement embourbés ! Tandis que je déposais la couronne sur la tombe de mes parents, mon mari a rangé la voiture sur le côté de la route afin de laisser passer un autre véhicule. Il avait plu pendant des semaines et l’aire de stationnement était détrempée. Lorsque nous avons été prêts à partir, nous avons toutefois constaté que la voiture s’était embourbée. Les roues patinaient et s’enfonçaient toujours plus.

Les pensées du survivant

Après avoir été secourue du tragique naufrage d’un traversier, une Sud‑Coréenne de 71 ans a dû lutter contre la culpabilité du survivant. Alitée à l’hôpital, elle a dit ne pas comprendre en quoi il était juste qu’elle survive à un accident ayant enlevé la vie à tant de gens beaucoup plus jeunes qu’elle. Elle regrettait également de ne pas connaître le nom du jeune homme qui l’avait sortie de l’eau après qu’elle avait abandonné tout espoir de survie. Puis elle a ajouté : « J’aimerais au moins lui payer un repas, lui tenir la main ou le serrer dans mes bras. »

En sécurité

Ses doux cheveux effleurant mon menton, le minuscule poupon se pelotonnait contre mon épaule. L’étape des bébés étant loin derrière moi avec mes propres enfants, je profite de ces tendres moments avec les bébés de mes amis. Même s’ils sont parfois farouches, j’apprécie les occasions que j’ai de les blottir contre moi, surtout lorsque je peux sentir la tension sortir de leur petit corps alors qu’ils se détendent et s’endorment. En même temps, ces moments précieux m’encouragent à lâcher prise de tout ce qui, jusque-là, semblait menaçant ou exigeant.

Levez le camp et partez

Dans son livre Seize the Day (Profite du moment présent), Danny Cox, un ancien pilote de jet maintenant chef d’entreprise, a expliqué pourquoi les pilotes avaient eu besoin d’un nouveau système d’éjection. Avec l’ancien système, lorsque les pilotes déclenchaient l’éjection, tout ce qu’ils avaient à faire était de sortir de l’avion et de rouler vers l’avant pour sortir du siège. Durant les tests, cependant, les pilotes ne pouvaient lâcher le siège pendant le processus. Les ingénieurs ont trouvé une solution. Deux secondes après l’éjection, un réenrouleur électronique prendrait immédiatement le relais en poussant le pilote hors de son siège, et libérerait le parachute.

SIMPLEMENT FAIRE CONFIANCE

Lorsque nos enfants étaient jeunes, les amener chez le médecin était une expérience intéressante. La salle d’attente était remplie de jouets avec lesquels ils pouvaient s’amuser et de revues pour enfants que je pouvais leur lire. Jusquelà, il n’y avait pas de problème. Par contre, dès que je les prenais dans mes bras pour les faire entrer dans le cabinet, tout changeait. Soudain, leur plaisir se transformait en peur lorsque l’infirmière s’approchait d’eux avec en main la seringue nécessaire à leur vaccination. Plus elle approchait, plus ils resserraient leur étreinte autour de mon cou pour que je les réconforte, espérant probablement recevoir du secours, sans savoir que l’on agissait au mieux de leurs intérêts.

ARME FATALE

Le légendaire Muhammad Ali employait plusieurs tactiques de combat, dont la raillerie, dans le ring pour vaincre ses adversaires. Dans son combat contre George Foreman en 1974, Ali l’a raillé ainsi : « Frappe plus fort ! Montre-moi quelque chose, George. Ça fait pas mal. Je pensais que t’étais censé être coriace. » Furibond, Foreman s’est mis à donner furieusement des coups, gaspillant son énergie et affaiblissant son assurance.

LA VOLONTÉ DE QUI ?

« Que tout se passe comme vous le voulez » est un voeu souvent exprimé lors du Nouvel An chinois. Aussi formidable qu’il puisse sembler, il vaut mieux que ce soit la volonté de Dieu qui s’accomplisse plutôt que la mienne.

La Parole qui soutient

J’en étais à ma neuvième semaine de grossesse lorsque je me suis mise à saigner. La peur de perdre notre bébé m’a saisie si fort que je pouvais à peine respirer. Cette nuit‑là, je parcourais frénétiquement l’Écriture afin d’y trouver du réconfort, lorsque j’ai ouvert ma Bible dans Genèse 26.24 : « L’Éternel lui apparut dans la nuit, et dit : Je suis le Dieu d’Abraham, ton père ; ne crains point, car je suis avec toi ; je te bénirai, et je multiplierai ta postérité. » Ces quelques mots ont calmé mon coeur affolé et j’ai réussi à dormir paisiblement.

L’honnêteté est requise

Leur péché a ruiné un grand moment. Telle une bagarre lors d’un mariage ou une dispute lors d’une fête de bureau, leurs agissements égoïstes ont interrompu la fête. Les membres de la nouvelle Église formaient une communauté débordante d’amour. « La multitude de ceux qui avaient cru n’était qu’un coeur et qu’une âme. » « [Tous] ceux qui possédaient des champs ou des maisons les vendaient, apportaient le prix de ce qu’ils avaient vendu, et le déposaient aux pieds des apôtres ; et l’on faisait des distributions à chacun selon qu’il en avait besoin » (Ac 4.32‑35).

DÉGUISÉ

Dans les semaines qui ont suivi l’infarctus auquel mon mari a survécu, nous avons souvent remercié Dieu de lui avoir épargné la vie. On m’a souvent demandé au cours des mois suivants comment je me sentais. Ce à quoi je répondais souvent simplement : « Bénie. Je me sens bénie. »