Tag  |  2-corinthiens

PORTE FERMANTE

Bip, bip, bip, bip. Les signaux sonores et les clignotants indiquaient aux passagers que la porte du train était sur le point de se fermer. Ce qui n’a toutefois pas empêché quelques retardataires de traverser la plate-forme à la hâte pour se précipiter dans le train et la porte de se fermer sur l’un d’eux. Heureusement, elle s’est immédiatement rouverte pour permettre au passager de monter à bord du train sans se blesser. Je me suis alors demandé pourquoi les gens étaient prêts à courir de tels risques puisque le train suivant devait arriver à peine quatre minutes plus tard.

Récolte de générosité

En Afrique de l’Est, j’ai appris qu’il en faut peu pour être efficace. Par exemple, mes collègues et moi sommes capables de nourrir 20 enfants ougandais pour beaucoup moins d’argent que ce qu’il faut pour nourrir 20 enfants aux États-Unis.

CELA EN VAUT LA PEINE

Je n’y arrive pas », lança un Robert désespéré, en jetant son crayon. « C’est trop difficile ! » La lecture, l’écriture et l’épellation semblaient impossibles à notre jeune dyslexique de 9 ans. Puis on a fini par nous offrir une solution, mais difficile à mettre en pratique. Nous devions faire des exercices de lecture et d’épellation avec lui chaque soir pendant vingt minutes, sans exception. Nous n’en avions parfois aucun désir, et il nous est arrivé à l’occasion de désespérer de voir des progrès se réaliser. Par contre, comme nous étions déterminés à faire correspondre l’âge de lecture de Robert à son âge chronologique, nous y avons travaillé d’arrache-pied.

Le réconfort de Dieu

Je souhaite parfois que la vie se déroule comme dans un épisode du Dr House. C’est une série télévisée dramatique dont le personnage principal est à la fois égocentrique et un génie de la médecine (Dr Gregory House) qui traite des maladies susceptibles d’être fatales.

NOËL TROP TÔT

J’aime beaucoup Noël. Cette célébration de la naissance de Christ, de même que la beauté et le côté enchanteur des festivités, en font pour moi « la période la plus merveilleuse de l’année ». Au cours des dernières années, cependant, cette période s’est accompagnée d’un sentiment croissant d’irritation. Chaque année, « les choses de Noël » sortent de plus en plus tôt, s’imposant même dès le début de l’automne.

Un livre magnifique

Je suis un mordu de l’émission de télévision Once Upon a Time (Il était une fois). L’histoire est bien montée et les acteurs sont brillants. Ce que je trouve encore plus intéressant ce sont les parallèles avec les récits bibliques.

« Il est parti »

J’ai fait l’expérience heureuse et déchirante de perdre mon père le jour de son anniversaire, le 6 janvier 2012. Notre perte a été réellement son gain ! Il a été aux prises avec une santé qui s’est détériorée rapidement avant que Dieu ne l’accueille chaleureusement à la maison.

MUSIQUE ET MÉGAPHONE

Christopher Locke achète de vieux trombones, de vieilles trompettes et de vieux cors français qu’il transforme en amplificateurs acoustiques pour iPhones et iPads. Pour ses créations, il s’est inspiré du hautparleur en forme de trompette des premiers phonographes de la fin des années 1800. Les AnalogTelePhonographers de Christopher produisent une musique « plus forte, plus pure, plus riche et plus profonde » que celle que les petits hautparleurs des appareils numériques émettent. En plus d’être d’intéressantes œuvres d’art, ces cuivres récupérés ne requièrent aucune électricité pour amplifier la musique que les gens se plaisent à écouter.

Compter

Il est fort probable que vous ne vous êtes jamais dit : J’espère que mon taux de globules blancs augmente ! Moi oui. Pourquoi ? En raison d’une transplantation de moelle osseuse, mes cellules sanguines ont joué à leur propre version du limbo (un concours pour savoir qui descendra le plus bas). Plus le taux est bas, pire c’est. Il devient alors davantages difficile de combattre une maladie, et plus facile d’en contracter de pires. Ces minuscules globules rouges et blancs ne sont pas visibles à l’oeil nu, c’est pourquoi la plupart d’entre nous les tiennent pour acquis.

UNE SALUTATION ÉTERNELLE

Après avoir passé une semaine de vacances avec sa fille et son petitfils de 4 ans, Oliver, Kathy a dû leur dire au revoir. Elle m’a écrit : « Les belles retrouvailles que nous avons connues me font désirer ardemment les cieux. Làhaut, nous n’aurons plus à essayer de conserver nos souvenirs en esprit. Làhaut, nous n’aurons plus à prier pour que le temps passe lentement et que les journées durent longtemps. Làhaut, nos accueils ne se changeront jamais en au revoir. Les cieux seront un "accueil éternel", et il me tarde d’y aller. » En tant que grandmère pour la première fois, elle désire être le plus possible en compagnie de son petitfils Oliver ! Elle est reconnaissante pour le temps qu’elle passe avec lui et pour l’espérance de la vie au ciel, où les instants merveilleux ne se termineront jamais.