Category  |  Notre Marche Quotidienne

Amour profond

Tôt dans sa carrière, l’ancien chef du Ku Klux Klan (une organisation suprémaciste blanche), Johnny Lee Clary, a débattu avec le révérend Afro-Américain Wade Watts lors d’une émission radiophonique. « Bonjour M. Clary », a dit le révérend Watts avant d’entrer en ondes. « Je veux seulement que tu saches que je t’aime et que Jésus t’aime aussi. »

Les feux et la foi

Quand je fais de la randonnée et du camping durant plusieurs jours, les feux de camp sont essentiels. La chose la plus importante que j’ai sur moi lorsque j’amorce une journée c’est une poignée de morceaux de bois carbonisés par le feu de la veille. C’est le meilleur bois d’allumage qui existe. Pas besoin de trouver de petit bois ou de brindilles. J’allume les extrémités calcinées, je souffle dessus et je dépose quelques bûches sur le feu.

Priez sans cesse

Il y a un peu plus d’un an, j’ai pris la résolution d’être fidèle dans la prière. J’avais commencé l’année du bon pied, mais à mesure que les occupations s’accumulaient, j’ai eu de la difficulté à rester concentré lors de mes prières du matin, et mon corps exigeait plus de sommeil. Bâillement !

Avenir prometteur

On peut parfois me trouver en train de pratiquer de la musique de louange dans le sanctuaire de notre église. Le jeudi soir, lorsque les bancs sont vides, l’ambiance est totalement différente du dimanche matin alors que c’est salle comble ! Lorsque je suis seul dans le sanctuaire, il manque, d’une certaine façon, une partie de la gloire de Dieu, puisque cette gloire se trouve dans chaque croyant en Jésus.

Chasser les ténèbres

Au début de 2015, une fraternité de l’Université de l’Oklahoma aux États-Unis a été filmée en train de chanter une chanson offensante et raciste. Les autorités ont réagi rapidement et sévèrement, à juste titre. Que croyez-vous que le président de l’Association des étudiants noirs, Isaac Hill, a déclaré à ce sujet ? Après tout, le chant carrément raciste visait les Afro-Américains.

Satisfait en Jésus

La jeune mère a perdu du poids et a recommencé à se sentir attirante. Avec le temps, elle s’est lassée de son mari et de leur vie avec leurs quatre jeunes enfants. Elle sentait qu’elle s’était mariée jeune et qu’elle n’avait jamais eu la chance d’explorer d’autres avenues. Elle a fini par mettre en péril la stabilité de sa famille – son amour et son dévouement pour son mari et le bien-être de ses enfants – afin de satisfaire ses propres désirs. Ses voeux de mariage ne lui convenant plus, elle les a violés.

Avant-goûts du royaume

Encore mieux, Baskin-Robbins offrait à ses clients de goûter leurs différentes saveurs de crème glacée à l’aide de leurs emblématiques cuillères roses testeuses de goût. Elles nous permettaient de goûter à un échantillon du délice qui nous attendait si nous commandions une boule ou deux. À dix ans, je me trouvais en terrain inconnu. Et je peux affirmer que j’en ai pleinement profité !

Génération suivante

En 1993, Bill et Susie Mosca ont fondé un concours de dissertation. Le gagnant recevait comme prix leur gîte du passant. Avec sa composition, Janice Sage a décroché la première place et a acquis le Center Lovell Inn and Restaurant. Après avoir passé 22 ans à accueillir les invités, à entretenir les bâtiments et à gérer les finances, Janice a voulu prendre sa retraite. Puisque, comme elle l’a affirmé, « il existe beaucoup de personnes talentueuses qui ne peuvent se permettre d’acquérir tout bonnement un hôtel », elle a décidé, à son tour, de donner son gîte à une personne qui le mériterait grâce à un concours de dissertation.

Louer malgré la douleur

Kim Nguyen se préparait en vue de son examen de doctorat du Nouveau Testament lorsqu’on lui a appris qu’elle avait besoin d’une chirurgie des yeux. La convalescence devait durer deux semaines, mais six mois plus tard, elle ne voyait toujours pas. Elle avait peur que son rêve d’enseigner la Bible ne se concrétise pas. Comment arriverait-elle à rédiger sa thèse si elle n’était pas capable de voir ? Comment arriverait-elle à rembourser son prêt étudiant ?

Vide

L’auteure et psychologue Madeline Levine a rencontré une fille de 15 ans « brillante et avenante, avec des parents aimants mais souvent inquiets et qui faisaient pression sur elle ». Levine a reconnu chez elle l’habillement typiquement utilisé pour dissimuler l’automutilation : un t-shirt à manches longues avec deux trous pour y passer les pouces. Lorsque la jeune fille a relevé ses manches, Levine a vu avec étonnement le mot « VIDE » gravé sur son avant-bras... la tristesse et la confusion personnifiées.